Mary Grave – Tome 4 et 5

Mary Grave – Tome 4 et 5

L’heure est grave et c’est le cœur lourd que j’ai achevé cette œuvre qui m’a totalement charmé du début jusqu’à sa « fin », dont je vais vous parler. Dans tous les cas, merci à Kana d’avoir édité cette série.

Nous poursuivons donc dans ces deux derniers volumes le passé de Sawyer et Rosalie et la façon dont ils sont tombés amoureux l’un de l’autre, tandis que dans le présent, Sawyer poursuit sa quête des ingrédients pour ramener sa bien aimée à la vie, alors qu’il va faire une rencontre des plus troublantes.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, tout est parfait dans le déroulement de Mary Grave. Seulement voilà, arrivé un certain seuil de lecture dans le Tome 4, la question de comment va finir l’histoire en si peu de temps commence à se poser sérieusement. Et durant le Tome 5, cette question ne cesse de grandir à mesure que l’on avance, jusqu’à s’imposer à nous lors des dernières pages. Mary Grave ne se termine tout simplement pas, car le manga a été annulé !

Pour être tout à fait honnête, je l’ignorais totalement jusqu’à le voir de mes yeux, lors de la lecture de la postface du dernier Tome. C’est quelque chose que l’on pourrait reprocher à Kana dans sa communication sur l’œuvre, qui affiche bien, au dos, que la série est terminée en 5 Tomes. Si ce n’est donc pas faux, cela reste tout de même sujet à interprétation et un peu plus de clarté aurait été appréciable.

Tout, jusqu’au dernier chapitre, donc, suit un développement parfaitement logique, mais la frustration est d’une immensité telle que je ne pourrais la décrire, quand on constate que l’histoire se termine en fin ouverte. Avec une résolution de l’intrigue principale manquante, d’autres laissées en suspends et avec seulement des dessins, sous formes de flashforward, de ce qui aurait dû se produire par la suite dans l’histoire, si elle avait pu perdurer… C’est énervant au plus haut point !

Pour cause, ce manga était et est toujours d’ailleurs, une pépite et de le voir inachevé de la sorte m’exaspère.

De voir un tel joyau se faire abandonner de la sorte est également problématique, dans une optique de jugement de l’œuvre. En effet, elle est selon moi incroyable mais en l’état, elle ne peut vraisemblablement pas se voir affubler de toutes mes louanges et être conseillée à tout le monde comme je l’avais fait jusque-là et c’est terrible.

Vous n’imaginez pas le sentiment que j’ai eu à la découverte de la conclusion de Mary Grave. Tout dans ce manga mérite d’être lu, tant l’univers dépeint est cohérent, intéressant, complexe et plein de potentiel. Pourtant, en sachant maintenant que l’histoire n’a pas de véritable fin, je suis obligé de mesurer mes propos et même de m’excuser de l’avoir si vivement conseillée lors des précédentes chroniques, car je sais comme il est frustrant de commencer une œuvre qui ne se terminera jamais…

Soyez donc prévenus, désormais, le voyage vaut clairement le détour, mais ne vous attendez pas à ce que la destination soit atteinte, pour mon plus grand déplaisir, sachez-le. Mais si vous prenez tout de même le risque, vous ferez face à l’un des mangas les plus chouettes qu’il m’ait été donné de lire dans le style shonen depuis très longtemps !


 

  • Titre : Mary Grave – Tome 4 et Tome 5
  • Tankobon broché: 208 pages
  • Editeur : Kana
  • Collection : Marry Grave
  • Langue : Français
  • ISBN-13: multiple
  • Prix : 5,45€

 

HISTOIRE
95%
DESSIN
95%
COLORISATION
--%
CARACTÉRISATION
96%
AMBIANCE GLOBALE
95%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.