Le Grand Silence

Le Grand Silence

« Il faut se taire et aller chercher au fond de son cœur ce qu’on voudrait dire… »

Le Grand Silence chez Glénat.

Le silence, parfois apaisant, d’autres fois assourdissant, mais aussi effrayant, culpabilisant… quand on ne le subit pas par le manque d’un sens. Un nom masculin qui outre son sens littéral peut évoquer voir cacher tant de choses.

Par le biais du conte, Théa Rojzman mêle fiction et faits réels, faits tristement horrible qui par ce process permet de passer le message sans être trop indigeste. Sans en dire trop, montrer que cette loi du silence s’exerce à plusieurs niveaux dévoile clairement l’impact de ce fléau et permet réellement d’en prendre la mesure ! Alors bravo.

Presque inévitable, je la sentais venir à la couverture … cette gifle qui dès les première pages m’a retournée avec la mise en image de Sandrine Revel… tourner la page suivante fut quelque peu difficile et en même temps je voulais et me devais d’y aller !
Trait et couleurs sont en totale osmose avec l’univers métaphorique et puissant de l’intrigue.

Une plongée en abîme douce et violente où guidée par les mots de plus en plus assourdissant laissant place au visuel qui percute.

Un grand silence qui émeut, bouscule et prend aux tripes …une insoutenable réalité trop présente et qui malheureusement crée du violet de plus en plus tôt…

Retrouvez LaMélys sur son instagram -> bullez_with_lamelys


 

  • Titre: Le Grand Silence
  • Broché : 128 pages
  • Éditeur : Glenat
  • LangueFrançais
  • ISBN-13 : 9782344041055
  • Prix : 23€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.