l’Avocat du Diable

Bonjour et bienvenue à tous ! Cette semaine, nous allons parler de L’Avocat du Diable, paru chez Delcourt dans la collection Pataquès, le 13 janvier dernier. Il s’agit d’un court ouvrage présentant cent strips (96 en quatre cases, et 4 présentant une simple case) humoristiques dont le thème est clair : un avocat assez dingue (ou assez méchant ?) pour défendre les pires cas devant les tribunaux !

L’auteur nous présente ainsi plusieurs situations, mettant en scène le quotidien d’un avocat qui devra plaider devant les tribunaux pour des meurtriers, des psychopathes, de dangereux criminels fictifs et réels (et autres personnages accusés de divers crimes plus ou moins graves). Tehem nous présente donc le procès de Kadhafi, d’Hitler, de Monsanto, de Trump, de Michael Jackson… mais aussi de Dark Vador, Sauron, King Kong, Blofeld, Gargamel, etc.

Présenté sous forme de petits strips, chaque page nous présente une nouvelle histoire et un nouveau cas à défendre, avec le gag tombant à chaque fois dans la quatrième et dernière case de la page. Personnellement, j’avais un peu peur que l’ouvrage tourne rapidement en rond, surtout devant un sujet aussi fermé et une présentation aussi strict. Néanmoins, pour pallier à ce risque, l’auteur nous propose diverses situations, sortant parfois du tribunal pour nous présenter l’avocat assister à des rendez-vous avec ses clients, rejoindre sa femme le soir, ou encore draguer comme un gros beauf sa stagiaire à forte poitrine. Cela permet de renouveler un peu les gags et de ne pas tomber dans une redondance lassante. Et c’est un pari plutôt réussi de sa part, à mes yeux !

Comme on peut s’y attendre dans ce genre d’ouvrage, tous les gags ne sont pas tous du même niveau. Qui plus est, l’humour étant une notion plus que subjective, vous ne les apprécierez pas forcément tous, et certains vous paraîtront peut-être bien moins bons que d’autres. Cependant, j’ai personnellement bien apprécié cette lecture, et plusieurs gags m’ont décroché un vrai rire. Tehem propose des gags qui tombent souvent juste, accompagné par des dessins simples, mais toujours parfaitement lisible et servant à merveille le récit !

Au final, on imagine, a fortiori, l’Avocat du Diable comme un personnage forcé contre son gré à défendre l’indéfendable pour aider ses clients, mais l’auteur nous présente tout de même à certains moments le personnage comme un affreux bonhomme, capable des pires cruautés lui aussi (et ce, parfois même, contre ses clients) ! Finalement, son choix de carrière n’est donc peut-être pas si anodin !

Bref, si vous avez envie de rire un peu devant des plaidoiries aussi improbables qu’hilarantes, vous pouvez foncer sur ce petit livre. Qui plus est, comme l’ouvrage n’est pas si long, sa lecture peut se faire d’une traite ; ou bien, comme il s’agit de plusieurs strips, rien ne vous empêche d’en lire un de temps en temps pour passer un bon moment !

Sur ce, à la semaine prochaine pour une nouvelle review !


  • Titre: Avocat du Diable
  • Album : 104 pages
  • Éditeur : Delcourt
  • Langue : Pataquès
  • ISBN-13 : 978-2413022480
  • Prix : 9.95€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.