Kurusan le samouraï noir – Tome 1

Kurusan le samouraï noir – Tome 1

Bonjour et bienvenue à tous ! Aujourd’hui, nous allons partir vers le Japon féodal pour parler de la BD paru chez Delcourt le 13 janvier dernier, Kurusan le samouraï noir, tome 1 – Yasuke. L’histoire s’intéresse à un personnage réel ayant vécu au XVIe siècle, ancien esclave des catholiques, finalement devenu le premier samouraï étranger du Japon.

         Thierry Gloris nous narre alors comment un jeune esclave africain a fini par devenir un personnage légendaire au sein d’un pays peu enclin à donner un statut important à des étrangers. Nous voyons donc l’arrivée d’Alessandro Valignano, un jésuite, accompagné de son esclave personnel, Yussuf (renommé Joseph, par ses maîtres catholiques), dans un pays en proie à un grand changement. En effet, au même moment, Oda Nobunaga, un seigneur local (un daimyô) s’apprête à mettre en place une alliance afin de renverser le shogunat.

         Après avoir racheté l’esclave noir à Valignano, tout d’abord pour s’en servir de divertissement, et l’avoir renommé Yasuke ; Oda Nobunaga va peu à peu se lier d’amitié avec lui, le laissant devenir son garde du corps et lui accordant de plus en plus sa confiance. Il va finalement lui proposer de suivre l’entraînement de son maître d’armes pour en faire un véritable samouraï ! Ainsi va naître la légende du samouraï noir, Kurusan (littéralement « monsieur noir »).

         L’intrigue est franchement bien ficelée et on suit l’avancement de Yasuke au sein de la hiérarchie, tout en voyant aussi la mise en place des différents personnages, de leurs relations et des luttes intestines qui grandissent dans le Japon féodal à cette époque. Gloris a l’intelligence de nous présenter plusieurs personnages ayant réellement vécu ces événements (que l’ouvrage nous présente en première page), mais aussi des personnages fictifs, utiles pour faire avancer l’histoire et combler des vides historiques sur lesquels la véritable légende de Yasuke n’a pas apporté d’éclaircissements. Ainsi, le récit en devient réellement cohérent, tangible et probable, tout en restant une fiction n’ayant pas pour vœu de présenter des vérités historiques. L’auteur nous propose même quelques scènes presque drôles, notamment quand on voit la réaction stupéfaite des Japonais face à la première vision d’un homme noir de peau, se demandant s’il est bien réel, si ce n’est pas un trucage, ou pire, un démon. Mais à côté de ça, l’auteur parvient cependant à nous faire vivre une aventure très sombre et complexe dans un Japon tourmenté, au travers de diverses scènes très crues.

         Le titre reste néanmoins très déterminé à placer son récit au Japon de manière « réaliste », n’hésitant donc pas à faire parler les personnages en japonais, tant que Yasuke, apprenant tout juste la langue, ne les comprend pas ; ou à utiliser des mots spécifiques à la culture nippone, tels que Yokai, Oni, Bakufu, Shogun, mais aussi parfois des insultes et des interjections (Kuso, Baka, Yarou, Nani) dans le but de garder une ambiance japonisante tout au long de l’ouvrage. Pour ne pas être complètement incompréhensible, néanmoins, le tome propose à chaque fois une note de bas de page afin de préciser la signification des mots japonais.

         Au niveau du visuel, Emiliano Zarcone effectue un travail magistral, accompagné avec brio par le coloriste Bruno Tatti. Ensemble, ils réussissent aussi bien les plans d’ensemble de bataille ou de calme que les gros plans sur les réactions des différents personnages. Les scènes sont toutes bien composées et superbement détaillées. Et Tatti réussit, en changeant le ton de ses couleurs, à nous rendre compte de l’heure, de l’environnement et de la luminosité diverses des nombreuses séquences du récit.

         En d’autres termes, il s’agit là d’un ouvrage excellent, aussi splendide visuellement qu’intéressant et captivant à suivre. Je ne peux que vous le recommander et j’ai personnellement hâte de voir la suite des aventures de Kurusan.

         Sur ce, à la semaine prochaine pour une nouvelle review !

 


  • Titre:  DKurusan, le samouraï noir T01: Yasuke
  • Broché : 56 pages
  • Editeur : Delcourt
  • Langue : Français
  • ISBN-13 : 978-2413019909
  • Prix : 14.95€

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.