Excuse me dentist – Tome 1

Excuse me dentist

Faut-il être un peu sadique pour parler de dentiste dans un manga? À défaut de M’ Tes Dents, on va sortir la roulette, les brosses à dents et les bavoirs pour se faire soigner les carries en format papier avec le Tome 1 de Excuse me Dentist It’s Touching Me. Et oui, je sais, les titres à rallonge, c’est fatiguant.

Takuma Kurosimi est l’héritier du clan yakuza Kokuyo-Kai, qui se partage la ville avec le clan Shinju, son rival. Mais Takuma a la phobie des dentistes… Et des femmes par la même occasion. Pour le guérir et qu’il reste inébranlable, son homme de confiance Chikaze simule sa propre mort et ses derniers mots lui demandent d’aller voir une dentiste. C’est comme ça que Takuma se retrouve installé sur le fauteuil inclinable de Tomori Shirayuki, une jeune dentiste au physique très avenant. Et elle n’y va pas par quatre chemins la dentiste! Pour faire réagir son patient et qu’il prenne conscience de la nécessité d’une bonne hygiène buccale, elle va enrober ses soins d’un paquet d’insultes, comparant la bouche de son client avec des toilettes publiques en permanence. Mais, de chapitre en chapitre, une drôle de relation va se nouer entre la praticienne et son patient.

Ça a l’air tout bête comme histoire, hein? Vu et revu. Sauf que [spoiler], Tomori s’avère en fait être un homme. Qui plus est, le chef du clan Shinju [fin du spoiler]. Si on ne comprend pas toujours le pourquoi du comment dans la relation entre Tomori et Takuma, c’est source de quiproquos, somme toute assez drôles. On nage en plein vaudeville dans ce manga qui flirte souvent avec un langage fleuri et à double sens. D’ailleurs, si je lisais le japonais, je serais assez curieux de savoir si l’original est un peu plus subtil que la version française. Alors tout n’est pas rose et les dialogues sont parfois un peu trop crus et justement pas assez subtils. Surtout que le mangaka s’intéresse beaucoup plus aux érections que Tomori provoque chez Takuma, plutôt qu’à ses sentiments.

Le mangaka, c’est Sho Yamazaki. Le scénario est ce qu’il est, et le dessin aussi. Ça veut dire que c’est beau et propre, avec des lignes bien nettes et assez de fan service pour contenter les ados, cible évidente de la série. Pas grand chose de plus à dire sur les dessins, si ce n’est l’astuce récurrente d’inonder de lumière l’entrejambe de Takuma pour cacher ses érections. Le reste est dans les standards du manga en termes de composition de pages et de storytelling.

Soyons francs, cette série est bourrée d’humour potache, de tolérance et de conseils pour se laver les dents. Le scénario en est même lourd. Mais lourd dans le bon sens, celui d’une comédie où on sait que c’est naze, mais ça nous fait sourire quand même. Du coup, on a envie de lire la suite et voir comment va se concrétiser la relation entre les deux protagonistes principaux. Et s’en payer une bonne tranche par la même occasion.


 

  • Titre: Excuse me Dentist It’s Touching Me Tome 1
  • Broché : 208 Pages
  • Editeur : Soleil
  • Éditeur : Français
  • ISBN : 9782302097087
  • LangueFrancais
  • Prix : 6.99€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.