Deadpool – la Collection qui Tue (tomes 24-25)

        Deadpool – la Collection qui Tue

Bonjour et bienvenue à tous ! Cette semaine, on repart voir la collection Hachette Deadpool – La Collection qui Tue, avec le douzième envoi contenant les tomes 24 et 25 de la collection !

Une fois n’est pas coutume, commençons dans l’ordre avec le premier tome. Celui-ci, intitulé Copains comme Cochons, comprend la suite de Cable & Deadpool, série que nous avions laissé au tome 18 de la collection ! Durant six chapitres, nous allons suivre trois histoires différentes : la première nous en apprendra un peu plus sur le passé des deux protagonistes, alors que les deux se boivent des pintes dans un bar en attendant que le vieillissement accéléré de Cable le ramène à l’âge qu’il avait avant de redevenir un enfant.

Les quatre chapitres suivants vont voir un combat titanesque entre plusieurs mercenaires alors que tous sont à la poursuite d’un appareil technologique hors du commun, capable de transférer toutes les données d’un dispositif informatique auquel il est lié vers une source tierce. C’est aussi l’occasion de retrouver quelques personnages de l’Élite Exécutive, le groupe que Deadpool avait salement massacré dans sa première série solo : The Circle Chase. Enfin, le sixième et dernier chapitre nous présente un événement assez important : la première véritable rencontre entre le Mercenaire Disert et le Monte-en-l’air, Spider-Man !

         Ce tome marque par ailleurs la dernière apparition de Patrick Zircher aux dessins de la série, l’artiste laissant sa place à d’autres dessinateurs à partir du chapitre 25. Personnellement, j’aime beaucoup cette série. Nicieza réussit à créer un récit dynamique et fluide, et fait avancer, en trame de fond, un ensemble bien plus grand, qui n’hésite pas à faire des clins d’œil aux épisodes précédents, ou à disséminer de petits sur les chapitres suivants. Par ailleurs, comme le montre la splendide couverture de Shane Davis, certains personnages de l’univers Marvel viennent rendre visite à nos deux protagonistes, à commencer par les Héros à Louer !

         Le second volume de cet envoi, La Guerre des Identités, est assez particulier car il contient trois épisodes « annual » qui forment ensemble une histoire en trois parties. Le trio de héros que nous allons suivre ici sont Spider-Man, Deadpool et l’Incroyable Hulk !

         Dans ce récit écrit par John Layman, on y voit les trois protagonistes être envoyés dans un univers alternatif dans lequel le seul super-héros présent est l’Étonnante Araignée, une version du Tisseur bien plus puissante, car à lui seul, il a vaincu Thanos, Annihilus et même Galactus ! Mais derrière ces ressemblances étranges avec l’univers que l’on connaît bien se cachent en réalité des différences énormes que Peter Parker, Wade Wilson et Bruce Banner vont découvrir au fur et à mesure des pages.

         Layman réussit à nous maintenir en haleine en nous révélant peu à peu les diverses vérités cachées que dissimule ce nouvel univers. Côté illustrations, malgré la présence de trois dessinateurs et un encreur, le tout reste visuellement agréable à lire, chaque personnage ayant un traitement visuel particulier lui correspondant. La Guerre des Identités est une très bonne histoire et, même si elle n’apporte pas forcément grand-chose aux trois protagonistes, l’intrigue est reste divertissante, amusante et assez légère pour procurer un véritable plaisir de lecture.

         En somme, c’est une fois encore un excellent envoi qui nous propose la suite d’une très bonne série et un récit court plus qu’intéressant nous proposant de voir un autre univers dans lequel Deadpool est bien différent de notre bon vieux Mercenaire Disert ! De quoi passer un super moment de lecture, donc !

         Sur ce, à la semaine prochaine pour une nouvelle review !


HISTOIRE
85%
DESSIN
90%
COLORISATION
90%
CARACTÉRISATION
85%
AMBIANCE GLOBALE
85%

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.