Cosmoknights

Cosmoknights

Des filles badass, de l’amour, de l’amitié, des méchas et un patriarcat à défoncer !

Tout ça c’est dans Cosmoknights le web-comics de Hannah Templer.

Cosmoknights c’est quoi ? C’est un space opéra aux mille et une couleurs, mêlant intelligemment de la romance gay, des amitiés profondes saupoudré d’une dose de féminisme et de bonne grosse armure mécha qui traverse l’espace pour mettre un bon pied au cul à ce bon vieux patriarcat !

Croyez-moi, vous avez besoin de lire ce titre ! C’est vraiment génial !

L’univers de Cosmoknights est plutôt « basique » : les planètes sont gouvernées par des familles royales et les arrangements politiques et financiers sont joués par du combat de gladiateur pour la main des princesses. Jusque-là rien de neuf sous le soleil me direz vous.

C’est donc via Pan, jeune fille de mécanicien, que l’on va rentrer dans l’histoire. Sa meilleure amie est une princesse qui refuse de voir son destin dicté par des règles désuètes. Elle décide donc de s’enfuir en laissant Pan seule. Des années plus tard, 2 chevaliers viennent à la porte de Pan pour chercher de l’aide et très vite, elle va se retrouver mêlée à un complot visant à détruire tout ce système de monarchie patriarcale abusive.

Cosmoknights propose de taper sur le patriarcat à partir de combat présenté sous la forme de joutes en armure mecha, toujours avec une petite critique et quelques tacles glissés au niveau de la gorge ci et là, après tout pourquoi s’en priver. Ces chevaliers se tapent dessus pour des gros salaires, des sponsor et la main d’une princesse qui n’a pas son mot à dire…

Justement, cette rébellion a pour but de libérer ces princesses de leur obligation d’épouser celui qui gagne. C’est pour ça que Cass et Bee de leur nom de scène Bull et Harrier se battent pour gagner et proposer une échappatoire aux princesses en les débarquant à l’autre bout de la galaxie pour leur offrir une nouvelle vie.

Le problème c’est que Cass et Bee vieillissent et que leurs corps et leurs blessures les pénalisent de plus en plus. C’est pour cette raison que lorsque le système n’est plus utilisable pour mener à bien ce combat, il faut changer le système.

Pour parler des combats, c’est assez incroyable. Les armures mecha sont vraiment cool, les effets et le dynamisme sont vraiment incroyables, mais le reste n’est pas lésé non plus. Les palais détaillés, les maisons, les ambiances et jeux de couleurs, les vaisseaux spaciaux, les laser piou piou piou, un titre riche que ce soit avec son environnement ou ses personnages mais également avec son sujet. Le titre a une unité et une atmosphère vraiment unique et harmonieuse, du pastel au mélange de néon, avec des ciels étoilés à tomber à la renverse tellement c‘est magnifique.

Alors oui ça ne plaira pas au petit c** fermé d’esprit mais oui on va suivre des lesbiennes, mais ce n’est pas ce qui définit les personnages pour notre plus grand plaisir, Pan, Bee et Cass sont intéressantes parce que bien construites. Leur profondeur et leur personnalité leur donne de la consistance et un background qui les rendent réellement sympathiques et qui permet de s’y attacher.

Le premier volume est dispo en relié, pour soutenir l’artiste mais également disponible sur son site en webcomics. C’est de l’anglais mais c’est plutôt accessible et j’espère clairement qu’un éditeur français proposera cette belle aventure.

En attendant foncez découvrir cet univers !

Tout est dispo ici : https://www.cosmoknights.space/

Bonjour Hannah,

Tout d'abord merci beaucoup d'avoir pris un peu de temps pour répondre à cette petite interview.

Et pour la première question, c'est LA question classique :

 Qui es-tu?! Beaucoup de lecteurs de mon blog sont français et peut-être que pour eux vous êtes une artiste inconnue et mystérieuse !

Salut! Eh bien, je suis une dessinatrice et je vis actuellement à Baltimore avec mon petit chien Thistle ! Je suis une artiste indépendante et j'ai travaillé sur des titres tels que GLOW, Doctor Who, TMNT, Samurai Jack, Jem and the Holograms, Captain Marvel et Tomb Raider. J'ai également créé COSMOKNIGHTS, une série originale publiée par Top Shelf Comics.

Personnellement, je t'ai découverte sur Glow, car je suis un grand fan de la série Netflix et quand j’ai vu qu’un comics sur cet univers était dispo, je me suis lancé tout de suite. Tu as également travaillé sur Jem, ton style est très reconnaissable : tu utilises un mélange de couleur pop, pastel et fluo, j'aime bien ça, un peu pop-cartoony avec une vraie identité. Quelle est ton expérience sur ces séries ? Comment as-tu travaillé dessus ?

Merci! Jem and the Holograms et GLOW faisaient partie de mes émissions préférées, alors quand j'ai été approché pour faire les bandes dessinées, j'étais absolument ravie ! J'adore les dessins animés des années 80, donc avec ses deux licences, je cherchais à créer quelque chose qui pouvait nous rappeler ce qu’on voyait le samedi matin à la télévision. GLOW était vraiment amusant à travailler, en particulier parce que le casting était si grand - c'était un bon défi de s'assurer que les personnages avaient tous l'air uniques et reconnaissables. Je voulais vraiment créer quelque chose de différent par rapport à l'émission originale et pas seulement faire un copier-coller de la série - c'est pourquoi j'ai fait des choses assez cartoonesques ! Cela a bien fonctionné avec les excellents scripts que j'ai reçus des scénaristes (Tini Howard, AJ Lee, Aimee Garcia), et la coloriste (Rebecca Nalty) a fait du bon travail avec des couleurs vives du style années 80.

Cette série est sous licence, avez-vous la liberté dessus ou y a-t-il des règles pour respecter l'esprit de cette BD ?

Nous avons en fait travaillé avec les showrunners Liz Flahive et Carly Mensch, qui ont été très favorables à notre vision de la BD. Ils se sont assurés que tout était conforme à l'esprit de la série, mais nous ont donné une grande liberté créative pour explorer le monde de G.L.O.W.!

Peut-être est-ce pour être libre que vous avez créé Cosmoknights ? Pouvez-vous nous parler de la genèse de ce projet ?

Bien sûr! Cosmoknights était en fait l'un de mes premiers projets en tant que dessinatrice - je l'ai commencé en tant que webcomic en 2016, et il a rapidement été remarqué par un éditeur de Top Shelf qui m'a proposé de le publier. À partir de là, il s'est transformé en roman graphique, mais je continue toujours de le proposer gratuitement en ligne !

C'est un projet ambitieux de proposer une bande dessinée gratuite sur ton site, mais je pense que c'est une bonne chose, pour moi trouver le livre n’est vraiment pas facile j'ai lu le webcomic et maintenant je veux partager ma découverte avec tout le monde. Pensez-vous que ce format et la gratuité du comics vous ont apporté plus de lecteur et de soutien lorsque le livre est sorti en format papier ?

Oui, il est important pour moi que Cosmoknights reste gratuit, et je le garderai en ligne gratuitement aussi longtemps que je le pourrai ! Quand j'étais encore une lesbienne enfermée, il m'était difficile d'accéder à des livres et à du contenu queer à cause de ma situation - j'essaie donc de rendre Cosmoknights aussi accessible que possible, en particulier pour les lecteurs et lectrices enfermé.es qui ne peuvent pas apporter en toute sécurité des livres comme celui-ci dans leur maisons sans attirer l'attention sur eux/elles. J'aimerais rendre Cosmoknights encore plus accessible à l'avenir, et le faire également traduire dans d'autres langues (si des éditeurs français sont intéressés, parlons-en !)

Cosmoknights est ambitieux comme je l'ai déjà dit, c'est une aventure space opera atypique avec de nombreux engagements comme le féminisme et le droit d’égalité, quelle que soit la sexualité, le sexe ou quoi que ce soit d’autre. C'est une motivation importante pour vous d'écrire quelque chose comme ça?

Absolument - c'est vraiment important pour moi de parler de ces choses parce que mes expériences personnelles en tant que lesbienne sont très étroitement liées aux explorations du féminisme, du genre et du sexisme. Quand je suis devenue lesbienne, j'étais dans une situation difficile et j'ai dû me battre très fort pour moi-même, donc Cosmoknights est vraiment né de ma propre expérience de recherche d'indépendance.

Peut-être avez-vous une influence ou une référence pour apprécier plus de détails sur cette aventure ? Pas seulement pour l'histoire, aussi pour les personnages, l'univers ou quoi que ce soit d'autre ?

Mes plus grandes influences viennent des films d'aventure comme The Mummy, Tomb Raider, Atlantis : The Lost Empire, Treasure Planet et Gall Force.

Quand nous lisons Cosmoknights aujourd’hui, c'est la même chose que vous imaginiez au début?

Oui, je pense que oui. Je voulais vraiment créer quelque chose d'ambitieux, chaleureux, joyeux, amusant, queer, coloré et sans vergogne et je le fais encore aujourd'hui. Mais je pense aussi que l'histoire a beaucoup mûri depuis le début, car je raconte vraiment ma propre histoire aux côtés de ces personnages fictifs. Le premier livre parlait de la lutte pour l'indépendance, mais le deuxième livre est beaucoup plus introspectif, avec beaucoup plus de niveaux de complexité, je pense.

Quels sont les difficultés et les défis d'un projet comme celui-là ? Vous mettez à jour l'histoire deux fois par semaine, comment avez-vous travaillé pour prendre un bon rythme ?

Chaque livre de Cosmoknights est écrit et esquissé avant que je ne commence à poster. De cette façon, je peux aller très vite et mettre à jour beaucoup de pages chaque semaine, car la plupart du travail est fait à l'avance – mais cela signifie aussi que je prends de longues pauses entre chaque livre pour me préparer. Ce processus est celui qui me convient le mieux.

J'ai lu le tome 1 d’un coup ! J'adore les personnages, la construction de ces derniers était vraiment fluide et naturelle, j'ai créé un lien avec eux tout au long de ma lecture. Comment avez-vous créé les personnages ?

Chaque personnage a été inspiré par différentes expériences personnelles - Cass est dure et bruyante et se bat dur pour son indépendance, Pan est jeune et désireuse d'explorer l'univers et d'apprendre, Bee se bat tranquillement avec une force énorme pour les gens qu'elle aime, et Kate est confiante, cool, et sait exactement qui elle est et ce qu'elle veut. Je les aime tous beaucoup !

En fait, le tome 1 est terminé, le second fait 111 pages et vous annoncez la fin pour 2022, vous avez un plan pour toute l'histoire ? Dans vos rêves les plus fous, combien de tomes avez-vous imaginé ?

Oui - toute la série est planifiée et il y aura trois livres au total. Je prévois de mettre fin à la série après le tome trois et de passer à un nouveau projet !

Pour les curieux et curieuse, que voulez-vous leur dire pour qu’ils lisent Cosmoknights ?

J'ai fait ces livres pour raconter une histoire joyeuse sur les femmes homosexuelles qui réussissent, qui sont heureuses, qui sont des héroïnes, qui sont amies et qui sont amoureuses ! Trop d'histoires sur les lesbiennes sont misérables ou se terminent par la mort - et ces histoires ont un temps et un lieu - mais les femmes queer ont beaucoup à offrir, et je veux écrire des histoires qui célèbrent l'identité lesbienne. J'écris des histoires pour les lesbiennes, mais n'importe qui peut apprécier mon travail et célébrer avec nous.

J'ai une petite question pour la fin ! Je ne peux pas vous laisser comme ça ! Vous travaillez sur TMNT, j'ai la couverture de Jennika et clairement je suis un très très très grand fan de TMNT. C'est comment de travailler sur TMNT ? Connaissez-vous cet univers ?

En fait, j'avais l'habitude de regarder l'émission TMNT quand j'étais enfant, mais les garçons à l'école m'ont taquiné à ce sujet (parce que «ce n'était pas pour les filles»), alors j'ai arrêté de le regarder! Mais c'était vraiment amusant de travailler sur cette couverture de Jennika, et j'espère que je pourrais faire plus de travail sur la série à l'avenir !

C'est la dernière question après je vous libère ! Avez-vous un projet pour une édition française de Cosmoknights ?

J'adorerais faire publier Cosmoknights en France un jour ! Nous verrons.

Hello Hannah,

First thanks you so much to take a little time to answer this little interview.

And for the first question it’s The classical question!

Who are you?! Many readers of my blog are French maybe you are and unknow and mysterious artist for us!

Hi! Well, I’m a cartoonist, and I currently live in Baltimore with my little dog Thistle! I am a freelance artist and have worked on properties such as GLOW, Doctor Who, TMNT, Samurai Jack, Jem and the Holograms, Captain Marvel, and Tomb Raider. I also created COSMOKNIGHTS, an original graphic novel series published by Top Shelf Comics.

Personally, I discovered you on Glow, because I a huge fan of Netflix show and when I see a comics on this universe I go on it immediately, I see you work on Jem too, your style is recognizable among all you use a mix of pop color, pastel and neon, I like this, a little cartoony pop with a real identity, what is your experience on this series? How did you make your work on it?

Thank you! Both Jem and the Holograms and GLOW were some of my favorite TV shows, so when I was approached to do the comics, I was absolutely delighted! I love 80’s cartoons, so with both properties I aimed to create art like something you might see on Saturday morning on TV. GLOW was really fun to work on especially, because the cast was so huge– it was a good challenge to make sure the characters all looked unique and recognizable. I really wanted to create something different from the original show and not just copy from TV directly into comics – which is why I made things quite cartoony! It worked well with the great scripts I got from the writers (Tini Howard, AJ Lee, Aimee Garcia), and the colorist (Rebecca Nalty) did a nice job with bright 80’s colors.

This series are license, do you have freedom on it or there are rules to respect the spirit of this comic?

We actually worked with the showrunners Liz Flahive and Carly Mensch, who were very supportive of our vision for the comic. They made sure everything was in-line with the spirit of the show, but gave us quite a lot of creative freedom to explore the world of G.L.O.W.!

Maybe it’s to be free you create Cosmoknights? Can you talk about the genesis of this project?

Sure! Cosmoknights was actually one of my first projects as a cartoonist – I started it as a webcomic back in 2016, and it quickly got noticed by an editor at Top Shelf who offered to publish it. From there, it turned into a graphic novel, but I still continue to offer it for free online!

It’s an ambitious project to purpose a free comic on your website, but I think it’s a good things, for me to find the paperback it’s really difficult I read the webcomic and now I want to share my discover to all the world, do you think this experience give you more reader and support when you book was released?

Yes – it’s important to me that Cosmoknights remains free, and I will keep it online for free as long as I am able! When I was still a closeted lesbian, it was hard for me to access queer books and content because of my situation– so I try to make Cosmoknights as accessible as possible, especially for closeted readers who can’t safely bring books like this into their homes without drawing attention to themselves. I would love to make Cosmoknights even more accessible in the future, and have it translated into other languages too (if any French publishers are interested, let’s talk!)

Cosmoknights is ambitious like I say before, it’s a atypical space opera adventure with many engagement like feminism, and egal right whatever sexuality, gender or anything. It’s an important motivation for you to write something like that?

Absolutely – it’s really important to me to talk about these things because my personal experiences as a lesbian are very closely tied to explorations of feminism, gender, and sexism. When I came out as a lesbian, I was in a difficult situation and had to fight very hard for myself, so Cosmoknights really came from my own experience of finding independence.

Maybe you have influence or reference for appreciate more details on this adventure? Not just for the story, also for the characters, the universe of anything else?

 

My biggest influences come from adventure movies like The Mummy, Tomb Raider, Atlantis: The Lost Empire, Treasure Planet, and Gall Force.

Like we read Cosmoknights now it’s the same thing that you imagine a the beginning?

Yes, I think so. I really wanted to create something ambitious, warm, joyful, fun, queer, colorful, unapologetic, and campy, and I am still doing that today. But I also think the story has matured a lot since the beginning, because I’m really telling my own story alongside these fictional characters. The first book was about fighting for independence, but the second book is much more introspective, with many more layers of complexity, I think.

What are the difficulty to and the challenges of and project like that? You update the story twice a week how did you work to take a good rhythm?

Each book of Cosmoknights is written and sketched before I start posting. This way I can go very quickly and update a lot of pages every week, because most of the work is done in advance–  but it also means I take long breaks between each book to prepare. This process is just the one that works best for me.

I read the volume 1 one shot! I love the character, the construction of it was really smooth and natural, I made a link all along my reading, how did you create the character?

Each character was inspired by different personal experiences – Cass is tough and loud and fights hard for her independence, Pan is young and eager to explore the universe and learn, Bee fights quietly with tremendous strength for the people she loves, and Kate is confident, cool, and knows exactly who she is and what she wants. I love all of them very much!

Actually, the volume 1 was ended, the second have 111 pages and you announce the end to 2022, you have a plan for all the story? On your crazy dream how many volumes have you imagine?

Yes – the whole series is planned out, and there are three books total. I plan to end the series after Book Three, and move on to a new project!

For curious people what do you want to tell for they read Cosmoknights?

I made these books to tell a joyful story about queer women succeeding, being happy, being heroes, being friends, and being in love! Too many stories about lesbians are miserable, or end with death– and those stories have a time and place– but queer women have a lot to offer, and I want to write stories that celebrate lesbian identity. I write stories for lesbians, but anyone can enjoy my work and celebrate with us.

I have a small question for the end! I can’t leave you like that! You Work on TMNT, I have the Jennika cover and clearly I’m a very very very huge fan of TMNT, how is it to work on TMNT are you familiar with this universe ?

I actually used to watch the TMNT show when I was a kid, but the boys at school teased me about it (because it “wasn’t for girls”), so I stopped watching it! But it was really fun to work on that Jennika cover, and hopefully I will get to do more work on the series in the future!

It’s the last question after that you are free of me! Do you have project a French editon for Cosmoknights?

I would love to get Cosmoknights published in France one day! We will see.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.