Apprenti Criminel – Tome 4

Apprenti Criminel – Tome 4

Bonjour et bienvenue à tous ! Aujourd’hui, on retourne une fois de plus dans le monde de Détective Conan et dans le quartier de Beika-Chô pour parler du tome 4 de la série Apprenti Criminel paru chez Kana le 5 juin dernier !

Pour rappel, le manga nous propose de suivre la vie un peu mouvementée de Kris Minel (c’est un pseudonyme), un jeune homme qui emménage à Beika-Chô, le quartier de Tôkyô où le crime est roi, dans le but secret d’assassiner quelqu’un. Dans sa recherche de vengeance, il va finalement se retrouver confronté à la dureté de la vie : des problèmes d’argent, des problèmes amoureux, des problèmes familiaux, et la difficulté de se faire à sa nouvelle vie dans cette grande ville !

Dans le dernier tome, Kris était finalement rentré chez lui sans avoir mené à bien sa mission meurtrière. On fait donc la rencontre de sa famille, notamment sa cousine dont il est secrètement amoureux. Et après un court chapitre, Kris se rend compte qu’il avait quitté sa maison pour une bonne raison et qu’il lui faut repartir à Beika-Chô pour assouvir sa pulsion assassine. Et une fois encore, le tome repart sur un tout nouveau tas de péripéties assez peu intéressantes et ayant très peu de choses à voir avec l’objectif premier de Kris.

Ici, la seule différence, c’est que sa cousine débarque aussi à Tôkyô et il va devoir gérer ses problèmes amoureux, qui ne s’associent pas bien avec son envie de meurtre. Mais sinon, ce sont les mêmes soucis qui lui arrivent : des problèmes d’argent, des arnaques, et même quand on pense que tout finira bien pour lui, il termine toujours plus mal (et ou plus pauvre) qu’au début.

À nouveau, on rencontre le même gros défaut du manga depuis le début de la série : il est vide ! Il ne s’y passe quasiment rien de bien intéressant — ou même de nouveau, car au bout de quatre tomes où tout finit toujours par mal tourné, on commence à comprendre la routine — ; et hormis les différentes apparitions des personnages emblématiques de la série Détective Conan, ce manga n’a pas vraiment d’intérêt.

Et c’est vraiment dommage, car ce genre de séries mériterait d’être bien plus courte. Kris a un objectif, et pourtant, chaque tome semble l’en éloigner de plus en plus, sans pour autant qu’il n’abandonne son idée absurde de tuer quelqu’un à Beika-Chô (alors qu’il passe la moitié de son temps à croiser Conan et ses amis, qui l’arrêteront probablement s’il passe à l’acte). Au final, la seule chose qu’on attend ici, c’est soit qu’il passe à l’acte, soit qu’il change d’avis et rentre dans le droit chemin. Mais à la place, le manga nous propose un bon nombre de péripéties totalement secondaires et qui finissent par tourner en rond.

Par exemple, dans un chapitre de ce quatrième tome, Kris n’a pas d’argent (une fois encore), il fait alors quelque chose qui lui en rapporte. Mais dans le chapitre suivant, il a peur d’avoir autant d’argent sur lui. C’est pourquoi il va le dépenser et, après un énième souci, il finit par tout perdre et se retrouve de nouveau sans le sou. La seule impression que j’ai en lisant cela, c’est d’avoir lu deux chapitres pour rien, car la situation est revenue au point de départ, et que les deux épisodes ne nous ont rien appris de nouveau : Kris est naïf et pauvre, Beika-Chô est rempli d’arnaqueurs et de voleurs. Tout ça, on le sait depuis le premier tome !

Et l’intrigue prend tellement de détours inutiles que le « cliffhanger » de ce tome ne concerne même pas Kris ! Et commençant un peu à comprendre le style de la série, il y a de fortes chances que le premier chapitre du prochain tome vienne finalement renversé toute l’attente de cette fin de tome pour en faire un petit gag sans impact ni importance.

Je pense sincèrement que ce spin-off ne plaira sans doute qu’à des fans absolus de Conan (qui souhaiteraient simplement retourner voir des aventures à Beika-Chô et voir quelques caméos de leurs personnages favoris), mais je n’en suis même pas sûr tant cette série ne vaut pas grand-chose, seule.

Pour ce qui est des dessins, comme dans les précédents tomes, Mayuko Kanba reste très proche du style de Gosho Aoyama (le papa de Détective Conan), ce qui est très appréciable, surtout dans le cadre d’un spin-off aussi ancré à la série principale. Personnellement, je ne trouve pas les dessins particulièrement beaux, mais ils ont le mérité de bien retranscrire les émotions des personnages, tout en collant au mieux à l’œuvre originelle.

Bref, on a un tome quasi identique aux précédents, dans lequel l’histoire n’avance toujours pas. Si vous n’aimez pas Détective Conan, je pense qu’il n’aura rien à vous offrir. Et si vous aimez Détective Conan, je préfère franchement vous conseillez de lire Détective Conan, plutôt que de lire ce spin-off qui reste vide et sans grand intérêt.

Sur ce, à la semaine prochaine pour une nouvelle review !


 

  • Titre : Apprenti Criminel, tome 4
  • Tankobon broché: 168 pages
  • Editeur : Kana
  • Langue : Français
  • ISBN: 9782505083610
  • Prix : 6,85€

[skillwrapper type=”bar”]
[skill title_background=”#6adcfa” bar_foreground=”#6adcfa” bar_background=”#eeeeee” percent=”45″ title=”HISTOIRE”]
[skill title_background=”#6adcfa” bar_foreground=”#6adcfa” bar_background=”#eeeeee” percent=”60″ title=”DESSIN”]
[skill title_background=”#6adcfa” bar_foreground=”#6adcfa” bar_background=”#eeeeee” percent=”50″ title=”CARACTÉRISATION”]
[skill title_background=”#6adcfa” bar_foreground=”#6adcfa” bar_background=”#eeeeee” percent=”40″ title=”AMBIANCE GLOBALE”]
[/skillwrapper]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.