Rouvrons les affaires non-classées pour jeter un œil à ces archives des X-Files. En parallèle à la saison 2 de la série télé, Glenat comics revient sur le début des enquêtes de Mulder et Scully.

XFIles2Calqués sur les épisodes de la série, plus particulièrement ceux de la saison 1 d’ailleurs, les premiers numéros présents dans ce tome nous racontent des histoires aux frontières du réel, mettant en scène des individus normaux aux prises avec l’extraordinaire. D’une prophétie à une série d’enlèvements, en passant par l’assassinat de témoins d’un débarquement extra-terrestre, nous nous trouvons au cœur de la série télé.

 

Les trois suivants, L’oiseau de feu, forment une histoire complète et voient notre couple d’enquêteurs à la recherche de la vérité [qui est ailleurs] concernant une créature se nourrissant de radiations atomiques.

Stefan Petrucha a bien compris la mécanique de la série et l’applique à la lettre. Collant au plus près aux ficelles utilisées par Chris Carter à la télévision, il nous propose des histoires utilisant les ingrédients ayant fait le succès de la série. Nous avons droit au complot gouvernemental, employant des militaires introuvables dans les archives, mais également au lot d’enlèvements et invasions mystère.Scully

La deuxième partie, elle, renforce encore plus cette impression en accentuant le côté “complot” redondant, le fil d’un arc que l’on aurait aimé voir à la télé. Encore mieux, alors que la saison 2 passait à l’antenne lors de la sortie de ces comic, il arrive à traiter des thèmes qui ne seront utilisés que bien plus tard dans la série. N’hésitez pas non plus à lire les deux pages de récapitulatif à la fin du volume qui poussent un peu plus loin cette analyse.

MulderAu dessin, grosse surprise de voir Charlie Adlard, le dessinateur de The Walking Dead. Cette série fait d’ailleurs partie de ses premiers travaux U.S. Et il nous propose… du Charlie Adlard. Pas de grandes envolées graphiques au menu. Plutôt un dessin assez terre à terre, mais qui, pour le coup, colle à l’histoire, comme votre voisin dans le métro. Seul petit bémol, les personnages ne sont pas très ressemblants, mais on reconnaît Scully à ses cheveux roux et Mulder, euh… parce qu’il l’accompagne ? Malgré tout, ce n’est pas handicapant pour la lecture et la gestion des ombres et de la colorisation permet de créer un ambiance propice à ce type d’histoire.

Si le précédent Tome X-Files publié par Glenat m’avait déçu, celui-ci relève la barre et arrive à me réconcilier avec la transposition de la série en comics. Bonne surprise donc que ce volume qui, pour le modique prix de 10€, permet de retrouver nos enquêteurs du surnaturel préférés.

Catégories : Reviews VF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline