N’ayez pas peur, chers lecteurs. La tête risque de vous tourner un instant, mais la transition ne durera qu’une fraction de seconde. Bienvenue dans le monde étrange de la chronique de

Les comics, vous connaissez. Vous en avez lu des dizaines, des centaines, des milliers. Le super-héros n’a plus de secrets pour vous, mais avez-vous déjà pénétré l’antre de la folie? Des histoires vous prenant au corps? VOUS mettant en scène?

Par une journée maussade, le lecteur dégaina son smartphone, sa tablette, son ordinateur. Bien installé durant sa pause du midi, les pieds sur le bureau, il faisait défiler les pages internet. D’un coup de doigt, d’un clic de souris, les images apparaissaient et disparaissaient à la vitesse de la fibre. L’information, les réseaux sociaux, tout devenait flou devant ses yeux qui regardaient, sans les voir, des images de chatons et des parodies de l’actualité. D’un clic, d’un like, le lecteur n’avait jamais été aussi proche et aussi éloigné, en même temps, de ses amis. Plutôt que de parler à son voisin de bureau, il consultait son mur Facebook. Plutôt que d’appeler sa mère, il likait ses posts Twitter. Le compte Instagram de sa copine lui permettait de savoir où elle se trouvait, avec qui, et ce qu’elle faisait.

Dans ses yeux, en permanence, se reflétait la lumière bleutée des écrans.

Petit à petit, le lecteur sentait un changement dans sa vision, mais également dans son corps. Ses yeux le piquaient, sa peau semblait plus rêche, anguleuse. Mais toujours, il regardait son écran, happé par la lumière.

C’est ensuite son audition qui commença à lui faire défaut. Absorbé par l’écran, il n’entendait plus les sons extérieurs. De toute façon, à quoi lui servait son ouïe? Il ne parlait que par sms! Et, de plus en plus, il sentait cette démangeaison sous sa peau. Ça ne le grattait pas, ce n’était pas douloureux… C’était un peu comme si son corps se régénérait sous une croûte.

Une fois de plus, c’était la pause du midi. Comme à son habitude, le lecteur empoigna son smartphone pour faire défiler un semblant de vie numérique. Entre deux applis et un sms, son surf le conduisit sur la page de Chroniques Comics. Friand de nouveautés, d’informations et d’avis, il commença à naviguer entre les articles, sans vraiment les lire. Passant d’un article sur un manga à un sur une B.D en alternant avec quelques news comics, il ne se rendit pas compte que la démangeaison augmentait, augmentait, jusqu’à emplir totalement son champ de conscience. Et il swipait, il swipait entre les pages, toujours plus absorbé par son écran.

Enfin, il sremarqua que son environnement avait changé. Qu’autour de lui, tout semblait étrange. La démangeaison avait cessé. Son regard gardait toutefois cette teinte bleutée. Circonspect, il regarda ses bras. “Oh mon Dieu!” Il était complètement pixellisé! Tout son corps semblait être composé de minuscules carrés aux couleurs artificielles.

En proie à la panique, il tournait en rond, se tenant la tête entre les mains. Autour de lui, le décor était composé d’une page blanche remplie de mots gigantesques. Il s’élança, s’autant d’un mot sur l’autre, évitant les apostrophes et les guillemets…

Soudain, il heurta un mur invisible! Sa progression était stoppée net. Comme un fou, il fit demi-tour et, au bout de quelques mots, se heurta à nouveau à la même barrière. Mais quelle était donc la solution? En regardant en l’air, il aperçut une tache jaune. Le soleil?

Péniblement, il entreprit l’ascension des lettres, s’aidant de toutes les courbes possibles, particulièrement de celles de cédilles, lui offrant une meilleure prise.

Arrivé à proximité du sommet, il comprit : la forme jaune n’était pas le soleil. Il avait été dévoré par son smartphone et son addiction aux écrans. Il était pris au piège de Chroniques Comics, enfermé à tout jamais dans la chronique de Weird Fantasy!

Tout va bien, pour vous, lecteurs? Vous voyez ce que vous allez découvrir en lisant Weird Fantasy. Des histoires fantastiques, vous prenant à témoin, servies par des dessins en noir et blanc retravaillés. Le tout est, effectivement, un peu suranné, mais c’est ce qui fait son charme.

Au fait : ne sentez-vous pas votre peau vous démanger…?


  • Titre:  Weird Fantasy Tome 1
  • Album : 234 pages
  • Editeur : Akiléos (18 Avril 2018)
  • Collection : E.C Comics
  • Langue : Français
  • ISBN: 9782355743320
  • Prix : 27€

    
HISTOIRE
80%
    
DESSIN
75%
    
COLORISATION
--%
    
CARACTÉRISATION
70%
    
AMBIANCE GLOBALE
80%

Inline
Inline