Dans ce Tome, nous faisons la connaissance d’un personnage avec des pouvoirs spéciaux, nommé Ohara. Elle est un ajout intéressant à l’histoire. Rori et Shirai sont présumés morts, ou juste disparus, suite aux événements du Tome 1. Cela laisse Ayane  et Nikaido seuls pour lutter contre les Yokai, qui semblent de plus en plus répandus.

Tout cela prend une autre ampleur lorsque Ohara, Ayane et Nikaido forment une alliance improbable et décident enfin de prendre des mesures pour couper les pouvoirs des Yokai. Pendant ce temps, Rori en apprend un peu plus sur elle-même, et surtout sur ses pouvoirs.

La continuité est de mise dans ce Tome et avance assez vite malgré tout, avec l’ajout de nouveaux personnages. C’est toujours aussi rythmé et, pour être franc, le dessin et la couleur y sont pour beaucoup. J’ai vraiment adoré ! C’est vraiment très détaillé, beaucoup de petites touches de folklore Japonais sont respectées et je pense qu’il y a vraiment une recherche sur les diverses interprétations de Yokai. C’est vraiment un mix surprenant, mais ça m’accroche à chaque lecture.

Dans l’ensemble, c’était une suite bien faite de la série Wayward et elle est quand même mieux que le premier Tome. L’illustration et les couleurs sont incroyables. Les personnages et l’histoire prennent de plus en plus d’ampleur et c’est vraiment génial ! Autant j’ai lu des séries qui envoient tout dès les premiers numéros et la suite est d’un ennui mortel, autant, avec Wayward, la patience est de mise. L’intérêt grandit au fil de la lecture et j’ai vraiment hâte d’avoir le Tome 3 entre les mains !

Un très bon moment de lecture.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline