Deux mille ans dans le futur, sur une Terre ravagée par les guerres, les catastrophes naturelles et le temps, se dressent ici ou là des royaumes fortifiés et des enclaves secrètes où l’humanité s’accroche à la vie… L’une d’elles est le Bosquet, un refuge biologiquement modifié abritant les connaissances scientifiques du passé. Mais le Bosquet se meurt. Sous la protection de la War Mother et son fusil doué de conscience, ses habitants sont face à un choix difficile : rester et périr, ou chercher un nouveau foyer dans un monde extérieur rempli de dangers ? La mère de la Guerre parviendra-t-elle à sortir son peuple de l’isolement ? Et même si elle trouve l’étrange citadelle qu’elle cherche, pourrait-elle vaincre les monstruosités qui se tapissent à l’intérieur ?

War Mother a su m’accrocher avec son synopsis et juste avec sa cover !

On va pas tourner autour du pot, c’est clairement une belle surprise ! J’ai vraiment été surpris par cette histoire. Car juger un comics à sa cover ce n’est pas forcément le plus judicieux, et pourtant sur ce coup la ça a payé !

War Mother s’est avéré être une histoire vraiment intéressante avec des personnages bien construits et surprenants.

C’est exactement ce que j’ai besoin pour entrer dans ce genre de récit science-fiction, et je vais clairement suivre cette série ! Malgré un début un peu poussif, mais néanmoins nécessaire, l’univers se met en place et s’étoffe de page en page. Le tout fonctionne et il y a beaucoup de choses que je veux savoir, en particulier comment l’humanité a été conduite à ce genre de vie et qu’est-ce qui est arrivé avant ?

Difficile à la fin de ce tome 1 de savoir ce qui nous attend. Le potentiel a l’air présent, les possibilités aussi, mais il est trop tôt pour être sûr de ça. Le fait est qu’avec ce tome 1 il y a assez d’éléments pour nous développer un riche univers.

Graphiquement si au premier abord ça parait un peu brouillon, on se rend vite compte que ça sert totalement le récit, et permet d’ancrer les personnages dans ce « Nouveau » Monde. Certaines compositions de planches sont vraiment inventives et on se surprend à tourner le bouquin un peu dans tous les sens ! Et ça j’adore !

Un point qui vraiment sert le dessin : la coloration. Encore une fois elle appuie vraiment les traits et met en avant chaque détail important ! Ça m’a beaucoup aidé à entrer dans la lecture.

Je vais patiemment attendre le prochain numéro, car cela a vraiment éveillé ma curiosité et j’aimerais voir ce qui se passe ensuite dans ce monde


  • Titre : War Mother – Tome 1
  • Editeur : Bliss comics Editions (22 juin 2018)
  • Collection : Valiant
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2375781309
  • ISBN-13: 978-2375781302
  • Prix : 17€

    
HISTOIRE
90%
   
DESSIN
80%
    
COLORISATION
80%
    
CARACTÉRISATION
95%
    
AMBIANCE GLOBALE
90%

Inline
Inline