Versipelle est une série en deux Tomes proposée par Akileos. Et s’il ne s’agit pas de l’histoire d’invertébrés qui se galochent [même moi j’en ai honte de celle-là], demandons un peu à notre ami internet de quoi il peut s’agir.

Tout bêtement, le titre de la série provient de l’Antiquité Gréco-Romaine, du mot « versipellis », celui qui change de peau. Plus particulièrement, il désignait un homme changé en loup, selon une vieille légende d’Arcadie.* Okay, on va donc parler de loups-garous.

Oui, et non.

Gunnulf, le maître-loup, se fait assassiner par Harding. Ce faisant, il lui vole sa versipelle, la peau de loup qui lui permet de se transformer en animal. Mais Harding ne peut pas maîtriser la peau. Transformé en Ulfhednar (loup-garou) il décime une grande partie du village.

Sigurd, le jeune fils de Gunnulf, va tout faire pour retrouver le meurtrier de son père et lui arracher la versipelle. Il sera accompagné et soutenu par Randi, une loeknir (sorcière) qui laissera sa vie derrière elle pour suivre Sigurd.

Mais si Gunnulf avait besoin de la versipelle pour se transformer, son fils n’en a pas besoin. Rejeton du maître-loup et d’une louve, il peut à volonté changer d’apparence. Devenu chef de sa meute, c’est en compagnie de sa meute qu’il va se lancer à la poursuite de Harding. Rien ne pourra l’arrêter, pas même un draugr (fantôme) déchaîné.

Le scénario d’Isabelle Bauthian, en plus de se baser sur une légende antique, se déroule… chez les Vikings. En piochant ses idées dans ces deux mythologies, elle nous propose une histoire de loup-garou qui n’en est pas vraiment une. Il s’agit surtout de suivre Sigurd dans un apprentissage de la vie qui devra lui permettre de choisir entre ses ascendances. Il devra décider s’il veut agir comme un loup ou comme un homme. Pas question d’inné et d’acquis, ici. Juste un choix.

Au dessin, Anne-Catherine Ott propose des planches épurées, au design simple mais accrocheur. Les couleurs relativement pâles des planches s’intègrent parfaitement dans les décors enneigés de l’histoire. Si ses humains sont crédibles, ses loups et ses monstres possèdent une aura quasi magnétique relevant l’ambiance magique de la série.

Si vous aimez les belles histoires, celles qui nous offrent de l’aventure, du sentiment et même un peu de tripes à l’air, plongez-vous dans Versipelle. La série est une invitation à l’évasion.

Un conseil, achetez les deux volumes en même temps pour ne pas laisser de temps mort s’installer.

* source : Dictionnaire des Antiquités romaines et grecques – Anthony Rich (3e ed. 1883)


  • Titre: Versipelle Tome 1 – Tome 2
  • Album : 80 Pages
  • Editeur : Akiléos (28 Mars 2018)
  • Collection : Aventure
  • Langue : Français
  • ISBN: 9782355742982 -9782355742521
  • Prix : 15 – 16€


    
HISTOIRE
85%
   
DESSIN
85%
    
COLORISATION
85%
    
CARACTÉRISATION
80%
    
AMBIANCE GLOBALE
85%

Catégories : Reviews VF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline