Situé à la croisée du récit historique, d’aventure ou fantastique, Traqueurs Tome 1 : L’âme perdue des Dieux, s’avère être surtout un récit comme on les aime, sans une influence dominant l’autre, mais donnant une impression d’homogénéité.

1655. Jonas est un orphelin, son père est mort d’un mal mystérieux. Plusieurs années après sa mort, son oncle revient au domicile après une campagne lointaine. Il est accompagné du Capitaine Rodrigo Toledano et de son épouse Maria. À peine arrivés, ils subissent l’attaque d’un groupe cherchant à les empêcher de repartir à la recherche de la « Bête », dans la péninsule du Yucatan. Ils s’en sortent indemnes et décident de tous partir rapidement à la recherche de cet animal. Durant le long voyage en bateau, Jonas et Maria se rapprochent l’un de l’autre.

Allez, je ne vais pas plus loin dans le scénario, vous laissant tout le mystère pour la lecture. Si certaines idées sont franchement amenées de façon carrément évidentes, d’autres peuvent surprendre un peu, passant d’un twist de scénario à un autre. David Munoz emprunte un peu à tous les genres littéraires pour une histoire de quête à laquelle tous les ingrédients sont méthodiquement incorporés : aventure, romance, jalousie, bataille navale, fantastique et certainement d’autres encore. Sans être d’une originalité folle, les personnages de ce récit sonnent juste. On s’attache rapidement à Jonas, pas taillé du tout pour l’aventure et la subissant stoïquement.

Niveau dessin, on a droit à du très, très bon. Tirso nous propose des planches peintes de toute beauté et, dès l’ouverture de la B.D, on en prend plein les yeux. Il rajoute au récit des double splash page qui donnent le ton : ça va être du lourd ! Et il ne ment pas, la totalité de ses planches vous décollant la rétine à chaque vision. Son découpage façon comics est dynamique lorsque c’est nécessaire et sait se faire plus fluide lors de séquences plus intimistes. Les couleurs sont également maîtrisés et donnent à chaque page, à chaque séquence, un ton propre. Du grand art. Je ne saurai d’ailleurs trop vous conseiller de guetter les dédicaces du Monsieur car, à mon avis, ça envoie du bois ! [et je recommence avec mes expressions moyenâgeuses]

Très belle découverte que cette nouvelle série. Avec un scénario convaincant et une partie graphique sublime, elle devrait ravir les amoureux d’aventure. À découvrir dès que possible.


  • Titre: Les Traqueurs – Tome 1 – L’âme perdue des Dieux
  • Album: 56 pages
  • Editeur : Glénat BD (21 juin 2017)
  • Collection : Grafica
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 272349795X
  • ISBN-13: 978-2723497954

    
HISTOIRE
70%
    
DESSIN
90%
    
COLORISATION
90%
    
CARACTÉRISATION
70%
    
AMBIANCE GLOBALE
80%

Catégories : Reviews VF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline