On vous a chroniqué Sex Criminals Tome 1 !

On vous a chroniqué Sex Criminals Tome 2 !05-SC

Dites-vous qu’on n’allait pas baisser notre pantalon et que vous vous doutiez bien qu’on allait vous chroniquer Sex Criminals Tome 3 ! Eh oui, il nous faut régulièrement notre dose de folie à base de blagues salaces.

Je ne vais pas m’appesantir sur les mérites des auteurs, car à force vous devez vous demander si je ne couche pas avec eux pour en dire autant de bien. Alors que ce n’est pas ça du tout ! En fait, ils me payent…

Bon, d’accord, je vais vous en parler un peu si vous insistez.

Chip Zdarsky (qui s’appelle en vrai Steve Murray, d’ailleurs), continue sur sa lancée. Il aime dessiner des sexes. Il y a d’ailleurs un moment d’anthologie avec un gland en gros plan et un personnage au second plan qui s’en approche la bouche grande ouverte. Ça dure toute une page entière et c’est hilarant ! Et c’est là la force de son dessin : même sans un mot, juste par l’image, il arrive à faire passer des émotions.

02Autre moment fort quand les auteurs se mettent eux-mêmes en scène pendant trois pages, pour discuter de leur processus créatif. Et on peut dire qu’ils ne se mettent pas en valeur !

Pour continuer avec la créativité, Matt Fraction partage tout au long de ce tome ses doutes et les difficultés qu’il peut avoir à créer une histoire et continuer les aventures de Jon et Suzie. Du coup on a droit a de nombreux essais de techniques de narration comme la case noire remplie uniquement de texte blanc, la mise en scène des auteurs, comme je vous le disais précédemment, voire de longues cases silencieuses. Autant dire qu’on a complètement explosé le quatrième mur !

Tout ça c’est bien beau, mais ça ne nous dit pas ce qu’il se passe dans ce Tome 3 ?

01Déjà, ça commence très fort par la retranscription d’un dialogue entre Zdarsky et Fraction, qui donne le ton du volume : ça va être du grand n’importe quoi !

Oui et non.

Oui, car les situations rocambolesques s’accumulent. La découverte d’un nouveau voyageur du Grand Calme/Foutoir, aux aptitudes assez spéciales, en est un exemple parfait. De son nom à son pouvoir, tout dans ce personnage n’est qu’une vaste blague. Tout comme le trip Miami Vice de Jon et Suzie.

Mais il n’y a pas que ça. L’intrigue avance également, et on en apprend un peu plus sur nos personnages, on en découvre de nouveaux, et même face de périnée s’avère être un peu plus complexe que ce qu’elle laissait supposer au départ. Tout ceci s’imbrique avec une facilité, un naturel, déconcertants, preuve que, malgré la légèreté du propos, il y a une sacrée dose de travail derrière ce comic. Et même s’il est sous-titré “triolisme”, ne vous attendez pas à une débauche d’orgies. C’est même d’ailleurs le contraire vu qu’on explore les doutes et les peurs, toutes masculines, de Robert et de sa crainte de la contre-performance. Sexuelle, évidemment.

SexCrim3-04En un mot comme en cent, ce nouveau Tome de la série à succès des deux Stooges du comics est égal aux précédents, voire même supérieur tant on atteint un niveau de folie et d’audace rarement rencontré dans le medium. L’édition Française fait honneur à cet état d’esprit et nous régale en plus des covers XXX.

Rendez-vous pour le Tome 4 !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline