Les Rat Queen sont de retour et Dieu merci, elles n’ont pas changé.

Le livre débute, très bizarrement, sur une bonne gueule de bois au réveil ! Immédiatement on voit un certain malaise dans les expressions des unes et des autres, du à leur nouveau statut dans Palissade !

Alors que les choses semblent calmes et paisibles, tout part de travers avec des monstres Lovecraftiens qui commencent à apparaître dans le ciel…

Souvenez-vous, dans le Tome 1, un personnage appelé Bernadette avait joué un rôle mineur au début. Et la magie, c’est que dans ce tome elle réapparaît. Alors, si vous avez oublié qui elle est, avant de vous lancer dans le Tome 2, un petit survol rapide du 1 ne sera pas superflu, car ce n’est pas le seul élément récurrent !

Au niveau du scénario, l’histoire est toujours aussi plaisante, Wiebe passe sans problème de l’humour adulte à l’action fantastique ou directement au drame. Les monstres façons Lovecraft s’en donnent à cœur joie, nous permettant d’avoir quelques flash-backs sur chacune des Rat Queens et de nous attacher encore plus à certaines !

Pour le coup, j’ai vraiment apprécié le flash-back sur Violet. La tradition de sa race l’exclut de la participation au tournoi, malgré le fait d’être meilleure combattante que son frère. Du coup je vous laisse découvrir ce qui se passe, mais c’est un bon gros coup de pied dans les valeurs traditionnelles qui fait du bien !

Au niveau du dessin, c’est assez mitigé. En effet, le dessinateur originel ayant arrêté pour des petits soucis personnels, les crayons ont changé de mains. On retrouve donc Upchurch, puis Sejic, qui nous livre des planches magnifique, mais la différence est notable, et le style de Sejic est un peu en deçà à mon goût, mais rassurez-vous c’est quand même un peu bien beau !!!

L’histoire est toutefois un peu décousue, car elle saute d’une intrigue à l’autre. Mais une chose est sûre, retrouver les Queens, toutes leurs réparties et leurs grosses bastons est un vrai régal ! Je dirais que c’est un excellent second tome. Rat Queens continue de me divertir et je pense que si on aime un peu la fantasy c’est un titre immanquable !

 

Inline
Inline