FoxlargeFox Boy nous revient pour un Tome 2 qui se penche un peu plus en avant sur les origines de Pol et contient son lot de révélations.

Ce Tome 2 se découpe en deux parties. La première, Le Mal Loup, est une histoire “classique” des aventures du garçon-renard. En vacances en Auvergne, il se lance à la recherche d’une petite fille disparue sur les pistes de ski. Malheureusement, il ne sera pas seul et devra affronter un loup-garou.

Fox_Boy_2_INT.inddLa seconde, Angle Mort, voit Pol prendre des vacances lors de la vidange du lac artificiel de Guerlédan. Mais ce ne sont pas de simples vacances : un expert en bandes dessinées anciennes l’a invité pour lui faire des révélations. Dans le même temps, Pol devra faire face à une horde de créatures extra-dimentionnelles pour sauvegarder notre univers tout entier. Complètement dépassé, l’aide devra venir de l’extérieur.

Fox_Boy_2_INT.inddPas facile de vous parler de cette seconde partie sans vous spoiler complètement l’histoire. Mais Laurent Lefeuvre s’est fait plaisir sur ce volume deux. Utilisant de nombreuses références à la B.D américaine, il met en place un univers partagé dont nous avions eu les prémices dans le Tome un avec la rencontre entre Fox Boy et le Garde Républicain.

Les dessins, eux, sont tout bonnement superbes. Comme d’habitude serais-je tenté de dire. La profondeur de chaque case, l’utilisation des ombres et des couleurs, le découpage… Tout frôle la perfection graphique. Et on retrouve même les hommages à Will Esneir que j’aime tant ! Laurent Lefeuvre est aussi à l’aise dans la description d’une bagarre en pleine tempête de neige, que dans une séquence intime. En parlant de ça, le petit Pol a bien grandi et s’offre des vacances en amoureux avec Anaïs.

Aboutissement d’années de travail, Fox Boy 2 a pour parti-pris de s’appuyer sur l’univers développé par son auteur chez différents éditeurs. S’il s’agit de l’aboutissement d’un long processus créatif, il n’en reste pas moins que cela peut prêter à confusion pour certains lecteurs [comme moi]. En effet, je pense qu’il faut avoir au moins lu Tom & William pour bien appréhender toutes les implications et explications.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline