PinkPanther 4Le Free Comic Book Day, c’est l’occasion de découvrir des comics qu’on n’aurait pas forcément acheté. Du coup, donnons sa chance à The Pink Panther.

Le comic se divise en deux parties : une première pour une histoire inédite de Pink, et la seconde sortant de la naphtaline l’une des éditions précédentes « Pink Panther Classic ».

La première chose à savoir est que, même si vous êtes réfractaire à l’Anglais, la nouvelle histoire n’a pas de paroles. Comme le dessin animé. Du coup, c’est accessible à tout le monde. Et les fans de comics vont se bidonner [ou pas] à voir Pink se transformer en un ersatz de Thor. Ça ne vole pas haut, c’est même un peu con-con, mais ça correspond à mes souvenirs du D.A. Le dessin est simple et sympa, avec de belles couleurs flashy.

L’histoire classique « Pink Volcano » est beaucoup plus bavarde et nous montre Pink échouant sur une île sauvage dont le volcan menace d’entrer en éruption. L’histoire, bien qu’un peu datée, se laisse lire également. Le dessin ne choque pas, ou beaucoup moins que le fait qu’il semble que les pages soient issues de scans.Pink Panther FCBD

En plus de me replonger en enfance, ce comic a eu l’avantage de me faire découvrir un éditeur inconnu au bataillon, American Mythology. Allez, je retourne regarder le générique : Tu-dum tu-dum, tu-dum, tu-dum tu-dum tu-dum tu-dum tu-dum…

Catégories : Quick Chroniques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline