On devrait toujours écouter son libraire. Psycho-investigateur m’a été conseillé par ma libraire et je dois dire qu’elle avait raison en me disant que c’était fait pour moi. Derrière une couverture intrigante [et percée] se cache plus qu’une histoire : une aventure interactive !

Rassurez-vous, ça reste une B.D, ce n’est pas « Un livre dont vous êtes le Héros ». Ce Tome 2 de Psycho-investigateur : L’Héritage de l’Homme-Siècle (pouvant être lu sans avoir ouvert le Tome 1) nous permet de suivre Simon Radius, un analyste qui peut voyager physiquement dans l’esprit de ses patients. Radius est engagé par Henri Du Perthuis pour voyager dans la mémoire de son père, victime d’amnésie suite à une chute, et y trouver l’emplacement d’un trésor perdu. Hésitant quant à ses capacités, Radius va néanmoins se lancer à la recherche des informations dans les souvenirs du vieil homme et parcourir sa vie tout au long de ses souvenirs.

Bien que le héros soit doté de « superpouvoirs », au sens super-héroïque du terme, Erwan Courbier ne fait pas de Simon Radius un héros invincible, mais emprunte plutôt les traces d’un Stan Lee, se focalisant principalement sur ses faiblesses. En proie au doute, Radius devra surmonter ses propres peurs pour arriver à soigner les traumatismes d’Eugène Du Perthuis, tout autant que les siens.

C’est d’ailleurs la force de ce récit que de s’appuyer sur une approche psychologique d’un récit d’aventures. On y suit les pérégrinations d’Eugène dans sa folle jeunesse, mais également de Radius dans les méandres des souvenirs de son patient. Si on y rajoute les interactions avec la famille Du Perthuis que doit gérer Radius et la découverte qu’il fera au sein même de la personnalité d’Eugène, l’histoire s’avère tarabiscotée à souhait et prête à la réflexion.

Et en parlant de tarabiscoté, la B.D l’est certainement et pas qu’au niveau de l’histoire. Benoît Dahan nous propose une partie graphique complètement hallucinante ! Le trait de Dahan à proprement parlé est un mélange entre le réaliste et le caricatural, avec un encrage appuyé et une mise en couleurs assez sombre. Le découpage est d’une inventivité sans bornes, utilisant des champs/contre-champs, des splash-pages où l’histoire se lit sur plusieurs plans et même des effets de transparence. Si vous connaissez la série Philémon, par Fred, c’est la même chose, mais croisé avec du Dali. Ce n’est plus un album de B.D qu’on a entre les mains, mais une expérience ludique à apprécier en trois dimensions et plutôt unique dans la conception.

Véritable expérience à vivre physiquement que cet album qui vous remuera les méninges. Il est toutefois bon de savoir qu’il s’agit en fait de la quatrième aventure de Simon Radius, les trois premières aventures étant regroupés dans un Tome 1. Une réussite à lire d’urgence.


  • Titre : Psycho-Investigateur Tome 2 : L’Héritage de l’Homme-Siècle
  • Album: 66 pages
  • Editeur : Petit à Petit (25/07/2017)
  • Collection : Fictions en BD
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 979-1-09-567022-3

    
HISTOIRE
95%
   
DESSIN
95%
    
COLORISATION
80%
    
CARACTÉRISATION
90%
    
AMBIANCE GLOBALE
100%


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline