Le Tome 2 de Psycho Investigateur m’a plu. Vraiment plu. Bien qu’il puisse se lire sans jamais avoir ouvert le Tome 1, quelques intrigues secondaires et interactions entre les personnages semblaient faire référence à des événements passés, chose qui m’a agacé un poil. N’écoutant que mon courage, bien confortablement assis derrière mon clavier, j’ai entrepris de rechercher le Tome 1, que j’ai trouvé rapidement.

Pour expliquer la (relative) difficulté à trouver ce Tome, il faut savoir que le tirage est épuisé et qu’entre-temps les auteurs ont changé de maison d’édition. Ceci expliquant cela. Et pour couronner le tout, ce Tome 1 est en fait une intégrale regroupant les Tomes 1 à 3 de la toute première édition. [Vous trouverez toutes les informations sur le volume en fin de chronique, comme d’hab’]

Sans être une origin story, ce premier Tome revient sur les débuts du Docteur Simon Radius et de son don de psycho investigateur. Dans son rôle de consultant de la police, il n’est pas toujours pris au sérieux, tout du moins pas autant qu’il le voudrait. Il faut dire que son collègue le Docteur John-Lou Bonseigneur fait de son mieux pour le discréditer. En trois histoires, qui finalement se complètent, Radius devra démontrer que son don est réel, mais surtout, il devra élucider la disparition de sa femme Dora.

C’est une véritable enquête policière qui nous est proposée par Erwan Courbier et Benoît Dahan, toute en fausses pistes et rebondissements. Tout comme dans le second opus, les investigations de Radius dans la psyché des autres sont également le reflet des recherches qu’il doit mener au sein de son propre esprit. Le doute existe tout autant chez ses patients que chez le praticien, personne n’étant à l’abri des tours que peut leur jouer leur propre esprit.

Niveau dessin, Benoît Dahan nous propose un trait déjà abouti, semblable à ce que j’ai pu apprécier dans le Tome 2. La mise en page est juste un peu moins inventive, suivant une progression un peu plus linéaire, sans toutefois être monotone.

Lire des B.D dans le désordre, ça peut avoir parfois du bon et parfois du moins bon. Dans le cadre de cette série, c’est tout à fait ça. Ce premier volume permet de pousser plus en avant les relations interpersonnelles qui peuvent apparaître dans le second et aider à la compréhension. Toutefois, tant dans l’écriture que dans la partie graphique, on est un poil en dessous du Tome 2.

Je vous conseille cette série, mais en la lisant dans l’ordre de parution pour pouvoir apprécier l’évolution scénaristique et graphique des auteurs, explosant dans Psycho-investigateur : L’Héritage de l’Homme-Siècle.

 


  • Titre : Psycho-Investigateur : Simon Radius Psycho-Investigateur (Intégrale des Tomes 1 à 3)
  • Album: 139 pages
  • Editeur : Physalis (12/07/2013)
  • Collection : Fictions en BD
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 978-2-366-40035-9
  • Prix : 17,90€

    
HISTOIRE
90%
   
DESSIN
85%
    
COLORISATION
80%
    
CARACTÉRISATION
90%
    
AMBIANCE GLOBALE
95%

            

Catégories : Reviews VF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline