Bonjour à vous.

Je vais vous parler aujourd’hui d’une publication proposée par un nouveau label manga qui se nomme Vega.

Peleliu – Guernica Of Paradise est une œuvre de Takeda Kasuyoshi, aidé de Masao Hiratsuka en ce qui concerne les précisions historiques. Le manga est toujours en cours au Japon et compte quatre tomes à ce jour.

Le scénario nous emmène en 1944, à la fin de la guerre du Pacifique ou Tamaru, (notre héros) simple soldat qui rêvait de devenir mangaka, se retrouve en poste sur l’île de Peleliu. Il ne se doutait pas qu’il se retrouverait sur un abominable champ de bataille ou s’entretueront 50 000 soldats japonais et américains. On y suit donc le quotidien véridique de la vie de soldat en temps de guerre.

La première chose qui surprend, à la lecture, c’est bien évidemment les dessins. Malgré un contexte atroce, le style de l’auteur donne un rendu « Kawai » qui donne un contraste totalement décalé avec les propos de l’histoire.

Ce n’est pourtant pas un défaut, tant certains moments choquent de par leur brutalité. Pour faire simple, on se retrouve souvent à trouver une situation touchante, émouvante ou mignonne même, qui se verra transformée en véritable tragédie, à cause d’une erreur, ou juste par manque de chance.

L’auteur semble vouloir accentuer le ridicule morbide, tant et si bien qu’on finit par s’attendre au pire, dès qu’une situation cocasse, qui n’aurait pas grande incidence en temps normal, se produit. 

Au niveau de l’histoire, on s’attache très vite aux nombreux personnages qui ont tous l’air d’avoir leur propre personnalité et, le tome terminé, on veut savoir la suite.

Paradoxalement, pourtant, j’ai tendance à répugner les œuvres évoquant les différentes guerres et atrocités commises aux cours de l’histoire des hommes.

En effet, au détriment de ce que j’entends souvent, je n’ai pas besoin à titre personnel que l’on me mette devant les yeux les différentes voies empruntées par la stupidité humaine, pour en prendre conscience et m’en rappeler.

Voir de telles atrocités s’approche, selon moi, plus de la fascination morbide de l’être humains pour le chaos, que du souvenir plein de leçons que l’on voudrait leur coller.

La preuve en est dans les nombreuses personnes à travers le monde qui seraient prêtes à reproduire de tels actes, si ce n’est pire, au nom d’idéaux douteux, alors même que les exemples désastreux du passé sont juste sous nos yeux.

Bref, l’idée du manga est noble, tout comme les nombreuses autres œuvres traitant de catastrophes similaires, mais elles restent selon moi inutiles. Ceux qui veulent prendre exemple pour ne pas reproduire de tel actes le feront, tandis que ceux qui veulent reproduire la terreur n’auront que faire de tout ceci.

Et les règles de la vie sont ainsi faites, le chaos gagne toujours contre la paix…

Au final, vous l’aurez compris, le manga ne laisse pas indifférent et devrait vous faire réfléchir de plein de manières différentes. Que ce soit de manière pessimiste, comme ce fut mon cas ,ou de manière plus solennelle, je crois pouvoir dire sans me tromper qu’il accomplit son devoir de mémoire et d’avertissement, et c’est déjà génial.


Titre : Peleliu – Guernica Of Paradise – Tome 1

Pages :  168 pages 

Editeur : Vega (4 Octobre 2018)

Collection : Seinen

Langue : Francais 

ISBN : 978-2379500008

Prix : 8€ 

    
HISTOIRE
90%
   
DESSIN
95%
    
CARACTÉRISATION
95%
    
AMBIANCE GLOBALE
100%

Catégories : Reviews Mangas

2 commentaires

Poyjo · 17 octobre 2018 à 13 h 43 min

Je peine un peu à voir le lien direct qu’il y a entre ta vision et ce que tu dis du manga. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de lien mais qu’il n’est peut être pas assez explicite et que du coup il n’est pas assez lourd en conséquences. D”autre part, ton opinion personnelle prend un pan assez conséquent de ton article sans forcément y être incorporé comme servant à décrire le potentiel réflexif du titre.

Mais merci tout de même, si je devais numéroter ma la liste de bouquins à acheter, Peleliu gagnerait certainement quelques places. J’ai également envie de voir le manga à l’oeuvre. Bonne chance pour la suite o/.

    Maki · 17 octobre 2018 à 14 h 46 min

    Hey !

    Tout d’abord merci de ton commentaire, c’est plaisant de savoir ce que peuvent penser les lecteurs de ce qu’on dit !
    J’entends bien ta critique qui est, si je l’ai comprise correctement, que je laisse trop parler mes sentiments au détriment du récit ?
    Sans doute n’as-tu pas lu beaucoup de mes articles mais en effet, c’est souvent le cas et que l’on aime ou pas, c’est ainsi que j’aime partager mes lectures(et c’est à ça que l’on voit que l’œuvre m’a fasciné, en bien ou en mal)

    Je t’invite en tout cas sincèrement à lire le manga par toi même afin de constater des limites de ma pertinence et je te remercie encore d’avoir partager ton avis, c’est important pour nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline