Paper Girls Tome deux :  j’ai enfin compris quelque chose ! Car oui, la lecture du premier m’a laissé grandement perplexe. J’ai aimé ce que j’ai lu et pourtant je n’y ai rien compris !! Bizarre hein ? Pas tant que ça ! Ainsi, le tome deux est encore plus alambiqué et, sans vous mentir, j’ai failli arrêter en route. Puis soudain, la frénésie s’empare du récit, et là, miracle, tout s’est éclairci, tous les détails qui m’échappaient dans le premier tome se sont liés sous mes yeux émerveillés, tel un enfant le matin de Noël !!

Brian K. VAUGHAN et Cliff CHIANG sont déjà de retour ! Et avec eux, Erin, Mac et Tiffany, propulsés de l’an 1988 vers un futur lointain et terrifiant… l’an 2016. Alors oui rien de fou dans le pitch, mais c’est la suite du premier tome, qui nous laisse sur une page finale plutôt intrigante ! Alors difficile de vous parler de plus de détails de l’histoire, tant elle regorge d’idées déposées partout, avec tous les personnages, autant les anciens vus dans le tome un, que les nouveaux qui apparaissent dans ce tome deux.

Beaucoup de choses s’éclaircissent, mais de nombreuses restent encore inexpliquées, et laissent énormément de pistes pour le futur de la série. Si vous lisez encore la série et que le tome un ne vous a pas perdus en route, nous en somme là : nos Paper girls se sont retrouvées transportées de 1988 à 2016, et Erin Tieng vient de rencontrer son futur elle. Mais est-elle la future elle qu’elle imaginait être ou bien juste une future elle différente, dû au fait qu’elle se soit retrouvée transposée dans le temps ? Peut-être est-ce juste un futur elle qui… Bref, je m’égare dans le continuum espace-temps ! Reprenons ! Du Coup, Erin tape la discute avec Erin, et tout autant qu’elle, je trouve ça assez déconcertant. Mais ça a aussi un côté fascinant. Qui n’aimerait pas aller dans le futur pour se mettre un bon coup de pied au cul avec la fougue et l’optimisme de la jeunesse !! Du coup on se rend compte que 2016, c’est plein de nouvelles choses pour Erin, mais aussi sa petite sœur !

Mais si toutes les révélations ne sont pas impressionnantes, elles ont cependant toutes un impact sur le récit à plus ou moins long terme. C’est quelques choses que j’ai apprécié : Vaughan parvient à tout lier en même temps et en un même point, en sachant que chaque chose se passe a des moments et des endroits très différents ! C’est juste génial ! Il maîtrise son sujet de bout en bout !

Au dessin, Chiang, fidèle à son style, nous livre un rendu correct que j’ai trouvé légèrement en deçà du Tome un, mais c’est toujours aussi fun, et il se fait plaisir avec sa créativité ! Les couleurs sont excellentes, et renforcent la profondeur du récit ! Un duo qui fonctionne parfaitement !

Même si c’est une lecture assez difficile au premier abord, la série vaut vraiment le coup qu’on s’accroche ! J’aime ces personnages, et je suis complètement à fond maintenant. Alors vivement la suite pour, j’espère, de nouveaux voyages dans le temps, de nouveaux personnages hauts en couleur et encore plein de mystères !

 

Catégories : Reviews VF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline