Mon doudou a du chagrin, on se cache derrière mes mains…

Voilà ce qui pourrait caractériser ce Chapitre 3 d’Obscurcia. Après son combat contre Bidibidou dans le chapitre précédent, Papa Sauveur doit encore retrouver sa sœur, Nina. Mais pour ce faire, il faudrait que Laécia ne soit pas aussi amochée. D’ailleurs, Alex n’est pas très reluisant non plus : son combat ne l’a pas laissé indemne! Heureusement, il a dorénavant un allié de poids en la personne de B.

 

Si le chapitre 2 était d’une dinguerie assumée, les choses se calment dans ce dernier volume. David Boriau, malgré quelques inventions un peu loufoques, telles que les Gardiens Géants, qui se nourrissent des souvenirs des doudous, retombe un peu sur Terre. Il faut dire qu’il y a de la révélation dans l’air, surtout en ce qui concerne B et Alex [et ça te met le spoil aux lèvres, hein, lecteur?]. S’il n’est pas son Retour du Jedi, ce troisième volume de sa trilogie pourrait bien être son Empire Contre-Attaque, avec son lot de noirceur et de révélations fracassantes! Et chapeau, je n’avais pas vu venir la fin!

Un point particulier sur lequel je voudrais m’attarder, ce sont les doudous. Si dans le chapitre deux il se révèlent et s’affirment, dans ce chapitre trois ils sont une vraie force (par le nombre) au service d’Alex. La caractérisation de cette multitude de personnages est simple et interchangeable, mais leur nombre et la pureté de leurs intentions les rend hyper attachants. À quand une suite rien que sur les doudous?

Je vous l’ai dit précédemment, je me suis fait au trait de Steven Dhont et, sur ce volume, il se la joue beaucoup plus dynamique! Les cases vous pètent à la gueule, avec des vrais morceaux de Super Saïan dedans. Le tout est colorisé aux petits oignons par Yoann Guillo qui réussit à rendre les traits de chaque personnage unique juste par la palette de couleurs associée. Mention spéciale pour le Docteur Pierrot qui arrive à être touchant et inquiétant à la fois.

Malgré une légère baisse de rythme, ce dernier chapitre d’Obscurcia m’a laissé sur le cul à la fin du volume. Je m’attendais à tout, sauf à ça. Le concept d’une série limitée en quelques volumes dont la date de parution est proche me semble parfait pour accrocher son lecteur. Si on y rajoute un grain de folie et une histoire finalement pour (presque) tous les âges, c’est un bon moment de lecture que vous passerez avec cette série.


 

  • Titre : Obscurcia Chapitre 3
  • Broché: 104 pages
  • Editeur : Delcourt (10 avril 2019)
  • Collection : Hors Collection
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 978-2-413-01841-4
  • Prix : 15,95€

    
HISTOIRE
85%
   
DESSIN
80%
    
COLORISATION
85%
    
CARACTÉRISATION
80%
    
AMBIANCE GLOBALE
90%
        

Catégories : Reviews VF