N’obliviez pas ! On avait parlé du tome 1 ici !

 

En route pour le tome 2 ! Nous repartons donc de suite après les évènements du tome 1, donc si vous ne l’avez pas lu, dépêchez-vous ! Dans une ligne il sera trop tard !

Voilà c’est trop tard ! Ils sont tous morts ! Histoire finie à la fin du tome 2 ! Bref, soyons sérieux !

Nathan a retrouvé son frangin et sont de retour à Philadelphie, et évidemment les ennuis avec eux aussi ! Suite à leur retour Nathan s’est fait arrêter, et est en plein interrogatoire, il avoue ce qu’il a fait il y a 10 ans et explique qu’il n’a de cesse réparé sa gaffe depuis !

Du coup on profite nous aussi en tant que lecteur d’en apprendre un peu plus sur ce qui s’est passé, avec qui ça s’est passé et pourquoi !

En parallèle à ça, Edward essaie de reprendre sa nouvelle vie, et va à la rencontre de son passé, qui malheureusement va de pire en pire ! De quoi lui filer le mal de la dimension parallèle je vous le dis !

Le tome 1 m’avais accroché directement, et ce tome 2 est dans sa droite lignée ! Le scenario tient bien la route et nous guide frénétiquement au rythme qu’il choisit. Facilité cependant dans certaines trames du scenario à retrouver ce qu’on a déjà vu dans The Walking Dead, forcement avec le même chef d’orchestre à la baguette ça y joue indéniablement. Cependant, ce n’est pas forcément un reproche, car pour les gens n’aimant pas les Zombies et autres marcheurs en travers, Oblivions Song est une bonne alternative car on y retrouve justement là des dialogues, la caractérisation made in Kirkman, et tout le reste nous offre un univers totalement diffèrent de TWD avec un coté scientifique expliqué dès le début qui nous permet d’arriver à la fin de ce tome 2 pour clôturer ce premier arc qui nous laisse sur des possibilités qui m’intéresse pas mal !

Graphiquement c’est dans la lignée du 1er, les couleurs sont excellentes, et l’ambiance retranscrite est parfaite, poisseuse à outrance, bien sombre, le design des persos me séduit toujours autant, un seul défaut : Les visages ! Bordel, je suis incapable de reconnaître Nathan et Edward du premier coup ! Mis à part ça, je m’éclate et j’espère que la série aura un succès aussi long que TWD qui à mon grand regret viens de finir en VO et qui terminera au tome 32 en VF.


      • Titre : Oblivion Song – Tome 2
      • Album: 176 pages
      • Editeur : Delcourt (22 mai 2019)
      • Collection : DEL.CONTREBANDE
      • Langue : Français
      • ISBN-13: 978-2413007258
      • Prix : 16,50€

    
HISTOIRE
85%
   
DESSIN
85%
    
COLORISATION
95%
    
CARACTÉRISATION
85%
    
AMBIANCE GLOBALE
90%

Catégories : Reviews VF

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline