Ninjak donne aux fans un bon aperçu du ninja / espion / héros grâce a schéma narratif multi-périodes plutôt efficace !

L’histoire principale suit Ninjak infiltrant Weaponeer, un cartel criminel international dangereux (oui, c’est logique, on a rarement vu des cartels sympa !). Sa mission est d’identifier et de neutraliser le mystérieux conseil d’administration, le “Shadow Seven”. En chemin, il croise Roku, un assassin qui a la particularité d’avoir de longs cheveux mortels. Je n’en dirai pas plus, car j’ai juste adoré cette idée. Toute l’action du récit est entrecoupée de flashbacks de Ninjak, ou plus précisément Colin King, un riche Brit’ aux parents négligents, souvent absents, et avec un tuteur dominateur.

Matt Kindt nous prouve d’emblée qu’il n’est pas là pour arroser les plantes et qu’il compte dans le nouvel univers Valiant. Il nous offre un Colin King avec une personnalité bien réelle, agrémentée de tous les détails qui ont fait de lui un Ninjak aussi efficace. En y réfléchissant, la facilité aurait été de faire de Colin un clone de Bruce Wayne ; mais Kindt le rend plus profond. En se penchant sur ses origines Britishs de haute classe, avec ce que ça entraîne, à savoir un personnage au caractère distingué et à la personnalité complexe. Kindt arrive à nous offrir un personnage captivant tout au long du récit !

Clay Mann, lui, a pris les crayons pour Ninjak et, très honnêtement, c’est beau. Mais très, très beau ! C’est dynamique et coloré, détaillé. Les détails sont présents partout ! Ce que j’ai trouvé plutôt malin, c’est que Mann nous propose la plupart du temps une mise en page classique, mais très efficace, sans superflu. Mais lorsqu’il fait de la composition de pages un peu différentes cela apporte un vrai plus, et le rendu est génial ! À noter que l’encreur et le coloriste jouent beaucoup pour que la cohérence finale fonctionne à merveille !

Ninjak est une série très facile à aborder. Même si on n’est pas fan de ninjas, cela ne pose pas de problème. L’approche se fait en douceur et monte en puissance tout au long du récit ! C’est un bouquin a posséder sans aucune hésitation !!

Catégories : Reviews VF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline