Fruit de plusieurs arbres, c’est ainsi que je qualifierais Namta. Cette publication Komics Initiative, comme toujours issue du crowdfunding via une campagne Ulule, m’est arrivée et j’ai enfin pris le temps de la lire.

[Si vous relisez cette chronique, vous constaterez quelques menus changements. Eh oui, je ne suis pas infaillible! Merci à l’auteur, Aurélien, et à l’éditeur, Mickaël, d’avoir mis le doigt dessus]

Tout d’abord, et ça devient une habitude, je complimente Komics Initiative et son éditeur, Mickaël, qui ont fait un travail superbe. En plus des contreparties de très bonne qualité, le volume en lui-même est, une fois encore, à se taper le cul par terre. Dans un format proche des mensuels Panini, couverture à rabat contenant deux emplacements de dédicaces, K.I a su ajouter un surplus de qualité, notamment avec un assemblage et surtout un ressenti plus léché, plus luxueux.

Venons-en à l’histoire.

C’est l’histoire d’une mandragore qu’on déracine et qui crie. Dans un univers fantasy habité par des animaux anthropomorphiques. Et de la sorcellerie. Et un petit côté histoires d’horreur “à l’ancienne” qu’on pouvait retrouver dans les publications comics des années 50. Là-dessus, on rajoute un peu de folklore, une ambiance Celte et des formes narratives totalement différentes, pour obtenir un volume totalement à part.

Si le volume est estampillé Aurélien Ducoudray et A.Dan, ils prennent en charge, en duo, la première histoire. Bien dans l’esprit, justement, des histoires d’horreur mentionnées plus haut. Avec son petit côté anthropomorphique, cette première histoire donne le La. Aurélien et A. Dan s’amusent ensuite avec d’autres auteurs et artistes le long du volume. Pour le reste, on se sent  plongé dans un style de narration, une ambiance, qui ressemble fortement à ce que nous propose habituellement Laurent Lefeuvre, crédité par ailleurs en tant que conseiller artistique pour Komics Initiative. Si vous avez déjà lu ses créations [et j’espère que vous l’avez fait! On vous en parle assez souvent, nom d’un dolmen!], vous comprendrez de quoi je parle. Pour ma part, pas de problème, j’adore.

Par contre, ne vous attendez pas à un comic traditionnel. Ce volume est un vrai fourre-tout totalement expérimental. Ça va de la B.D classique à la recette de cuisine! Oui, j’ai bien dit B.D car, mis à part le format, on a plutôt affaire à du Franco-Belge.

Namta est inclassable. Bien que légèrement perturbant de par sa conception, les histoires en sont agréables, sans jamais déclencher, en moi, une réelle passion. C’est bien, c’est sympa, mais ça ne va pas plus loin. Par contre, une chose est sûre, on ne vous vole pas et on vous propose du travail de qualité.

Je profite également de la correction de l’article pour vous inviter à jeter un coup d’œil à la dernière proposition de Komics Initiative : Les Contes du Givre. Si vous avez aimé Namta, vous allez être aux anges. Pour l’anecdote, le projet a été financé en quelques heures…


  • Titre : Namta N°1
  • Album: 96 pages
  • Editeur : Komics Initiative (14 juin 2019)
  • Langue : Français
  • ISBN: 9782956016540
  • Prix : 12€

    
HISTOIRE
75%
   
DESSIN
85%
    
COLORISATION
80%
    
CARACTÉRISATION
75%
    
AMBIANCE GLOBALE
75%

Catégories : Reviews VF

1 commentaire

aurelien ducoudray · 4 juillet 2019 à 23 h 13 min

bonjour, êtes vous sur que laurent ai été le conseiller artistique du livre?

Les commentaires sont fermés.

Inline
Inline