Motor Girl, à l’annonce du titre j’étais joie, Terry Moore revient en force chez Delcourt et j’attendais beaucoup de ce titre !

 

Posons les bases, Samantha, ex-militaire qui a effectué trois séjours en territoire hostile et souffrant de syndrome post-traumatique, vit retirée du monde et gère un garage – ou plutôt une casse auto – en plein désert. Elle a pour seul compagnon un ami imaginaire, un gorille.

 

Pitch plutôt curieux, qui m’a fait foncer tête baissée sur ce titre, sauf que très rapidement j’ai été déçu, pas par la qualité du titre, mais aussi par la simplicité de l’histoire. Certes, j’ai rigolé sur la répartie du gorille ou de Libby, le duo d’agent « spéciaux » est assez fun ! Mais il manquait quelque chose. Dès le début j’ai compris où voulait aller Terry Moore et j’y ai vu beaucoup trop de signes lors de ma lecture qui, une fois arrivée à la conclusion, m’a fait dire : « ah ben oui, c’est ce que j’imaginais ».

 

Attention cependant, c’est un titre vraiment plaisant, Terry Moore nous livre des planches superbes et surtout des personnages attachants. Ayant pu échanger avec plusieurs personnes, je suis le seul à avoir eu ce regard sur l’histoire. En faisant abstraction de ma perception du titre, je pense que vous passerez un très bon moment de lecture !

 

 

 


  • Titre : Motor Girl
  • Album: 224 pages
  • Editeur : Delcourt (22 août 2018)
  • Collection : DEL.CONTREBANDE
  • Langue : Français
  • ISBN: 978-2756095080
  • Prix : 19,99€

    
HISTOIRE
65%
   
DESSIN
85%
    
COLORISATION
--%
    
CARACTÉRISATION
90%
    
AMBIANCE GLOBALE
80%

Catégories : Reviews VF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline