Morgane est prétendante au trône de Bretagne sauf que Arthur son demi-frère lui fait la technique du « PREUM’S » ! Technique ancestrale bien connue des frères et sœurs qui consiste à voler la place par le biais d’une fourberie inattendue ( ça sens le vécu, n’est-ce pas ?) ! De ce fait Arthur devient roi et Morgane part en quête de vengeance ! Une revisite de la légende !

L’histoire est donc très simple, privée de son destin de reine, la demi-sœur du roi Arthur devient la sulfureuse fée Morgane et se dresse contre la tyrannie de la Table ronde et les manipulations de Merlin le fou. Écœurée par le magicien qui joue avec sa vie depuis sa plus tendre enfance, Morgane laisse libre cours à sa colère et assouvit sa soif de pouvoir envers et contre tous : son ancien maître, les hommes, leur nouveau Dieu unique et l’ordre établi.

Ce titre a attiré mon attention non pas par l’histoire, car des redites de la légende arthurienne il y en a à la pelle, des bonnes et des moins bonnes, récemment d’ailleurs j’ai lu « Unholy grail » de Snorgleux comics qui parle du même genre de légende. Bref, pour en revenir à Morgane c’est clairement le côté graphique qui a retenu mon attention ! Disponible chez Delcourt/Mirages, au crayon Stephane Fert et … c’est beau ! Bordel que c’est beau ! Son dessin est magnifique, ultra stylisé, aux teintes bleues violet, l’ambiance qui en ressort nous emmène immédiatement dans cet univers magie sombre, les couleurs varient en fonction de la dramaturgie des différentes scènes, c’est un vrai conte féerique, oui le jeu de mots toussa toussa.. Mais que voulez-vous c’est beau ! Je vous l’ai déjà dit ?

Toute cette ambiance, est expressive et « guidant ». La lecture se fait comme si de rien n’était, on est porté par l’histoire, on passe de case en case, un vrai régal !

Pour ce qui est de l’histoire justement, les dialogues sont parfaitement travaillés, et laisse transpirer la tension, ou la tragédie entre chacun des personnages, moderne, pêchu sans être totalement hors contexte, un sans faute ! On prend parti rapidement pour Morgane, car oui elle est classe, le coté féministe est bien présent dans le titre, mais il nous a pas écrasé au milieu de la figure, la subtilité est là !

Ce titre nous présente une Morgane, forte et qui se veut indépendante, surprenant de par sa narration, sublimée par ces graphismes, je vous recommande chaudement ce titre !


      • Titre: Morgane
      • Album: 144 pages
      • Editeur : Delcourt (6 avril 2016)
      • Collection : Mirages
      • Langue : Français
      • ISBN-13: 978-2756070056
      • Prix : 17,95€

    
HISTOIRE
85%
   
DESSIN
85%
    
COLORISATION
90%
    
CARACTÉRISATION
85%
    
AMBIANCE GLOBALE
85%