MONSTRESS. Non, ce n’est pas le nouveau titre électro-tendance-punk-méga-cool, c’est juste un comics ! Mais alors quel comics !

D’emblée, il s’ouvre avec une vente aux enchères d’esclaves, ou le commissaire priseur n’hésite pas à faire tout ce qu’il peut pour promouvoir sa marchandise ! Y compris révéler une mystérieuse marque sur l’une des esclaves ! Rapidement mis en situation, on comprend qu’une guerre a eu lieu, mais que tout n’est pas paisible et qu’il y a des tensions entre les diverses « espèces ». Malgré la fin du conflit, le trafic d’esclave prospère et continue d’alimenter une certaine haine.

Notre héroïne, Maika Halfwolf, est l’esclave marquée de la vente, et très vite, on se rend compte qu’elle n’est là que parce qu’elle l’a décidé ! Rapidement, l’aventure démarre. Le récit est rythmé, et riche en personnages, un petit team-up se crée, malgré les réticences des personnage,s et on se retrouve avec un chat a deux queues, une fillette et Maika. Notre petit trio part en quête de réponses, car le mystère fait partie intégrale de l’ambiance de ce comics, avec tout le folklore des qui entoure les Kaïju. Qui dit Kaïju, dit pouvoir mystérieux, héros et ennemis plutôt charismatiques et tout ce beau monde veut la même chose !

Chaque aspect de Monstress m’a accroché : les personnages, la construction du monde, les complots, TOUT. Le reste… je n’y ai pas prêté attention. Les incohérences ou autres détails, rien à faire ! L’histoire de Marjorie Liu est parfaitement mise en pages par Sana Takeda, qui nous dessine des planches de folie ! Graphiquement, c’est magnifique, fin, avec d’innombrables références à la culture manga. Les détails des Kaiju ou des décors, en passant par les armes, rien n’est laissé au hasard et j’ai juste été bluffé par son talent ! Je ne connaissais pas la Dame et croyez-moi je vais suivre de plus près son travail !

Je remercie Delcourt, qui m’a fait parvenir se titre pour lequel je n’avais aucun attrait. Et pourtant ! C’est un magnifique titre ! Tout ce que je peux dire c’est qu’il mérite largement une bonne lecture ! Évidemment si la culture asiatique, les Kaiju et autres références ne vous parlent pas, ne perdez pas votre temps, je pense que vous ne serez pas vraiment transporté !

Pour moi c’est une superbe surprise et ça fait du coup une série de plus à mettre au budget !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline