Bonjour, on ne va pas faire l’habituelle présentation, vu que nos lecteurs te connaissent, et on va aussi éviter les questions standards !

C.C : Suite à notre première rencontre, les choses ont un peu évolué pour toi, Je pense, notamment à la sortie de Faith, chez Bliss Comics. Qu’est-ce que ça t’a apporté au niveau de ton travail? La perception des éditeurs envers ton travail a-t-elle changé ?

Oui, clairement, ça a boosté ma visibilité, d’autant plus que Faith a fait parler, C’est une série qui a plu, et qui a retenu l’attention du fait que l’héroïne soit « plus size », Ça a mis en avant les auteurs, même si moi je suis anecdotique dedans, car je ne fais que 3 pages par issue, mais je suis sur toutes, du coup les gens m’ont assimilé assez vite a Faith !

C.C : Et au niveau du public ? Est-ce que cette « reconnaissance » est importante ?

Oh oui, comme je disais, mon style a été rapidement lié à Faith et ce n’est pas forcement la reconnaissance le terme exact, mais j’adore rencontrer mon public, Et puis, entre nous, je ne vois que les gens qui ont aimé, c’est l’avantage : les gens qui n’ont pas aimé ne viennent pas me voir [rires]. Mais oui, c’est vraiment bien, surtout avec Bliss, J’ai beaucoup de gens qui sont venus me voir me disant « ma copine ou mon copain ne voulait pas lire de comics, mais avec Faith, elle/il s’y met », C’est un titre qui ouvre l’accès au monde des comics plus facilement, et je suis contente de participer à ce genre de série.

C.C : En parlant de ton public, comment s’est passé ton premier TGS? Apparemment super bien, vu que tu y reviens ! Mais aussi la PCE ?

Oui, J’aime bien la France, et j’aime bien Toulouse ! On y mange bien [rires], Plus sérieusement, il n’y a pas vraiment de différence dans mon public Français, Par contre, là où ça diffère, c’est entre la France et les US, Par exemple, en France, ça dépend de la personnalité de la convention, Typiquement tu ne feras jamais de free sketch aux US, alors qu’en France ce n’est pas normal de payer pour un dessin. On a tous déjà entendu la fameuse phrase « le dessin ce n’est pas un vrai travail » [rires] ! Mais heureusement, tout le monde n’est pas comme ça !

C.C : Lors de ce genre de convention, est-ce que vous, artistes, vous en profitez pour échanger et envisager divers projets ? Tu la sentais venir n’est-ce pas ? Qu’elles sont tes projets ? On peut avoir une info croustillante ?

Oui, quand c’est des scénaristes, les conventions aident. J’ai en projet une prochaine série Bombshell axée sur Wonder Woman. Pour mon Creator-Owned, j’y réfléchis, mais il faut vraiment que je trouve un scénariste et un projet coup de cœur pour que je me lance, car clairement, je vais beaucoup souffrir dessus !

Merci pour ton temps et bonne journée.

Catégories : Interviews

Inline
Inline