Il était une fois, Francès, jeune couturière parisienne, qui créa une robe si exubérante qu’elle fit parler d’elle lors d’un bal en l’honneur du Prince Sébastien de Belgique.

Un peu trop même !

Le lendemain, alors que son patron veut la mettre à la porte, un homme se présente et l’embauche pour le compte d’une grande aristocrate… Quelle n’est pas sa surprise quand elle découvre qu’il s’agit en fait du Prince lui-même…

Eh oui, car si le jour le Prince Sébastien est contraint par ses parents de chercher une épouse, la nuit il aime conquérir la ville lumière dans les tenues les plus folles, et il compte sur Francès afin de lui faire les plus belles robes de Paris !Très vite, Lady Crystallia, alias Sébastien, va devenir une icône mode reconnue, dont les robes sont enviées et copiées ! Mais alors que Francès rêve de devenir une créatrice reconnue, de participer à des défilés, le secret du Prince l’oblige à rester dans son ombre… Pourra-t-elle laisser ses rêves de côté ?

Encore une fois, Akiléos nous montre la qualité de leur ligne éditoriale :

Quelle histoire, nous offre Jen Wang !!

Finies les histoires bateaux de prince fort et charismatique, de princesse mièvre et cul-cul la praline, au diable Disney, au diable Grimm et Perrault !Magnifique conte sur la tolérance, “Le Prince et la Couturière” est avant tout une histoire sur l’acceptation de soi, la liberté d’être soi et la peur du jugement des autres !Et l’amour, bien sur ! Quelle que soit sa forme !

Sujet terriblement actuel, l’auteur arrive à le traiter en cassant les stéréotypes, avec une modernité qui fait du bien !

Pourtant un assez gros pavé (à un prix abordable !!), on le lit sans s’arrêter et avec beaucoup de plaisir, laissant l’enfant qu’on gardait ce soir-là dessiner tranquillement sur les murs… Puis, d’abord, c’est sympa des traits multicolores sur un mur blanc… Bref, je m’égare, c’est une autre histoire !
Les personnages sont parfaits, loin des cases dans lesquelles on pourrait vouloir les ranger, et on passe un excellent moment, dont on en ressort de bonne humeur, une fois le livre refermé !
Le dessin, qui me rappelle un mélange de style manga avec celui de Benoit Féroumont (j’adoooore), et la colorisation reste simple pour un rendu simple, efficace et expressif !!

En clair : une BD qui fait réfléchir et qui fait du bien ! À lire, et à partager !


  • Titre : Le Prince et la Couturière
  • Album: 286 pages
  • Editeur : Akiléos (2 Mai 2018)
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 978-2355743061

    
HISTOIRE
95%
   
DESSIN
85%
    
COLORISATION
0%
    
CARACTÉRISATION
95%
    
AMBIANCE GLOBALE
90%


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline