Le gecko, c’est un lézard. Et le propre du lézard, mis à part glandouiller au soleil, c’est de se trimballer le long des murs. Mais en comics, c’est pareil?

Il y a longtemps, aux États-Unis, lorsque la ségrégation régnait sur l’ensemble du pays, Albert, un jeune garçon noir, apprit à la dure que les blancs avaient toujours raison. Forcé de fuir sa maison, il gagna la grande ville où, adolescent, il perdit toute sa famille dans un crime raciste. Mais Albert a un secret : en plus d’être super fort et agile, il peut s’accrocher aux murs! Comme une araignée qu’on connaît bien ou comme… un gecko! Grâce à ses capacités, il va pouvoir mettre en oeuvre des casses permettant d’alléger la bourse des plus riches.

Le héros de Courty et Loïc Godart n’en est pas vraiment un. Ni tout noir, ni tout blanc, sa moralité oscille dans une nuée de gris ne dépendant que des circonstances. Ce n’est pas un mauvais bougre, Albert. Mais la vie n’a pas été tendre avec lui et il a décidé de ne faire de cadeau à personne. Sauf que, au bout d’un moment, à vouloir faire cavalier seul, on ne résiste plus et on se laisse attendrir par un artiste de cirque téléporteur.

Plus que le côté héroïque, ou gentleman cambrioleur, les auteurs se sont ici focalisés sur le ressentiment que pourrait avoir un ado dont la famille se fait descendre devant ses yeux. À la Bruce Wayne, mais avec la caution sociale en plus. Du coup, on ne juge pas Albert/Gecko. On a même tendance à avoir de l’empathie pour lui et à se soutenir dans sa croisade contre Linas, sorte de Kraven le chasseur complètement taré.

Les dessins de Tristan Josse rendent justice à l’ambiance années 30 du titre. On ressent vraiment l’ambiance qui devait régner à cette époque, plus particulièrement pour une famille de noirs. Les rendus “polar” fonctionnent bien et la mise en page est efficace. On peut regretter un trait parfois un peu anguleux, vite rattrapé par l’énergie que dégagent les scènes d’action.

Niveau couleurs, Josse et Angélique Paultes proposent une palette assez simple sur le : une scène, une ambiance. C’est efficace Et on n’en demande pas plus.

Ce qui aurait pu être un clone de Spider-man se révèle être un titre proposant un vrai message et des personnages proches du réel. Un titre intelligent et rondement mené par son équipe créative.


  • Titre : Le Gecko
  • Album: 96 pages
  • Editeur : Akileos (13 juin 2018)
  • Collection : AKI.BD
  • Langue : Français
  • ISBN: 978-2355743429
  • Prix : 17€

    
HISTOIRE
80%
   
DESSIN
80%
    
COLORISATION
75%
    
CARACTÉRISATION
80%
    
AMBIANCE GLOBALE
80%

Catégories : Reviews VF

Inline
Inline