Femme des années 1960, Femme que l’on imagine encore bien souvent remplir le rôle de femme au foyer et mère à plein temps !

2015-01-05-ladykiller

Eh bien, détrompez-vous ! C’est là où Lady Killer se démarque, avec J.Jones et S.Rich aux commandes. On retrouve un récit en plein dans les années 60, plus précisément 1962 !

Josie est l’archétype de la Femme de cette époque ! Gentille et docile femme au foyer s’occupant de la popote et des enfants, aimant son mari éperdument et devant supporter sa belle-mère (y en a toujours une dans les pattes !!) Mais tout ceci n’est que la façade de notre super Josie. En effet, son travail de vendeuse ambulante de cosmétiques ne lui sert que de couverture pour être un super assassin ! Et c’est ce côté-là qui m’a poussé à lire cette série. Il s’agit d’une mini en cinq numéros se situant dans les années 60, que j’affectionne particulièrement. Et après cette lecture, je peux clairement vous dire que les auteurs ont fait les recherches nécessaires pour nous livrer une ambiance très proche de ce qu’on peut imaginer ! Le lecteur n’ayant pas vraiment de connaissances peut s’y plonger sans être perdu par les références historiques, et les autres trouveront des références et des clins d’œil un peu partout ; c’est une histoire superbement riche. Comme je vous l’expliquais plus haut le pitch est simple, Josie est un assassin qui se dissimule sous la couverture d’une femme modèle, jusqu’au jour où tout va changer… Je ne vous dévoilerai rien, car le titre, en cinq numéros, va très vite. Ça ne vous engage à rien, mais voldykiller456456456456us ne le regretterez pas du tout.

 

Je suis cependant un poil déçu : autant Josie est pleinement travaillée et dégage vraiment beaucoup de personnalité, autant les autres personnages sont moins approfondis et mériteraient un peu plus de travail, à mon goût. Peut-être dans le prochain run, car oui, vu le succès du premier arc, le second est prévu, pour notre plus grand bonheur !

Coté graphique, c’est beau, avec de belles couleurs qui entrent en parfaite harmonie avec le style 60’s, de belles voitures, de jolies robes, de jolis chapeaux, de la grâce, des couleurs chaleureuses, il ne m’en faut guère plus !

Malgré ses petits défauts, filez lire cette série immédiatement ! Vous n’avez pas le droit de passer à côté !

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline