Bienvenue sur la page Kingdom, vous trouverez ici une centralisation des chroniques sur ce titre, des chroniques qui vous seront proposées par arc narratif, du moins de la manière donc je les perçois ! Cela vous permettra d’avoir tout au meme endroit !

Mais Kingdom qu’est ce que c’est ?

Kingdom c’est l’histoire imaginée par Hara Yasuhisa, elle se passe en Chine bien avant notre ère, durant la guerre entre différents royaumes combattant chacun pour sa survie ! C’est donc à cette époque-là, 245 avant J.C que nous faisons connaissance avec Shin et Hyou, 2 enfants recueillis et étouffés « d’amour » par leur père adoptif, choyés à base de besogne plus ingrate les unes que les autres. Ils se font une promesse, celle de devenir les deux plus grands généraux de guerre ! Marquer l’Histoire !

L’histoire débute avec Hyou, qui de par sa parfaite ressemblance avec le roi, est convié à rejoindre le palais royal pour en devenir la doublure officielle.

Suite à l’assassinat fomenté par le demi-frère du roi il perd la vie et Hyou, un de moins ! Lorsque Shin apprend ça il devient fou de rage contre Ei Sei, mais par respect pour son ami et pour respecter ses dernières volontés Shin va protéger le roi ! De là s’engage une course contre la montre afin de reprendre le trône, seulement rien n’est simple. Sei n’a que très peu d’alliés et pour reprendre son dû, il a une idée bien précise du genre d’alliance qu’il souhaite !

C’est pour cela que notre petite troupe se dirige vers le royaume des montagnes ! Pour rencontrer leur roi ! Les relations n’étant plus ce qu’elles étaient, un accord est trouvé pour que Sei rencontre le roi à condition d’être seul, mais très vite et vous le remarquerez-vous aussi à la lecture, Shin est du genre D.A.F (distrayant, attachant, fatiguant) et évidemment il va monter sa petite équipe pour suivre discrètement le roi. C’est en compagnie de Ten et Heki qu’ils vont évidemment se faire capturer ! Heureusement notre D.A.F sait y faire et va trouver les mots qui feront tout basculer. À ce moment-là, l’histoire prend une tournure vraiment épique et la reconquête du trône qui conclura ce premier arc est vraiment dingue ! Tout est fait de manière intelligente, les personnages ont chacun leurs moments, la guerre est vraiment cruelle et on voit très vite pourquoi !

Je ne vais volontairement rien vous dire de plus sur ce premier arc qui est contenu dans les tomes 1 à 5, car dans peu de temps nous parlerons du second arc ! Je peux cependant vous assurer que rien que sur ce premier arc, on sait si on va accrocher à la série ou pas. La suite n’est qu’une maîtrise de l’univers de par l’auteur !

Vous en doutez ?

Alors, rendez-vous dans 2 jours pour que je vous parle du prochain arc !

Comme je vous l’expliquais il y a quelques jours, nous voici dans ce second arc divisé en plusieurs parties !

Globalement c’est un arc de transition qui met en place énormément de petites choses. En premier lieu, pas de repos pour les braves comme on dit. Sitôt le trône repris, une guerre se profile, et Shin qui n’a pas profité de l’occasion pour hisser au sommet débute sa carrière au plus bas de l’échelle, car être le meilleur général c’est bien, le devenir c’est mieux !

Cet arc commençant à la fin du Tome 5 et courant sur les 2 suivants, il nous permet de suivre les premiers faits d’armes de notre D.A.F, qui comme à son habitude n’en rate pas une pour se faire remarquer ! C’est encore une fois épique et maîtrisé. De nouveaux personnages font leur apparition. Gros coup de cœur pour Kyou qui a une classe monstrueuse !

Une fois la guerre terminée nous entrons dans 3 petits arcs très « courts », mais à la fois extrêmement rythmés, qui débutent au tome 8 et termineront sur le tome 10. La bataille étant terminée, chacun rentre à la maison. Le roi vaque à ses occupations, cependant la menace plane toujours depuis la reprise du trône, l’occasion pour nous lecteur d’en apprendre un peu plus sur Sei et surtout son enfance, c'est extrêmement interessant. Un peu de calme avant la tempête comme on dit, car très vite les choses s’accélèrent à nouveau.

Shin qui a fait ses preuves est passé de simples fantassins à commandant de 100 Hommes. Et comme les nouvelles vont vite, Shin retrouve d’anciens camarades du front. Et lors de sa recherche pour de nouvelles armures, il tombera mystérieusement sur Kyou. C’est à ce moment-là que l’arc sur les assassins se lance ! On en apprend beaucoup, mais clairement pas assez sur Kyou et cette nouvelle menace planant sur le roi ! Encore une fois, Shin et ces amis vont avoir fort à faire. De nouveaux ennemis font leur apparition, des ennemis que personne n’était prêt à affronter !

Notre arc touche au but avec de nouvelles révélations qui encore une fois sont mises en place intelligemment et de manière à relancer les enjeux sans trop en faire, mais en laissant entrevoir la gravité de la situation.

Pour la suite rendez vous dans 2 jours

Début du grand arc qui, à l’heure actuelle, cours du tome 10 à 14 et qui n’est pas encore conclu !

Cet arc débute avec Shin qui avide de savoir la suite de sa première bataille, cherche à apprendre auprès de Ouki, le très célèbre général. Mais les choses ne se passent pas vraiment comme Shin l’espérait, le voilà pris sous l’aile de Ouki, mais, l’entraînement à la mode Ouki, c’est un peu oh regarde quoi bim grosse baffe, et, mais pourquoi bim une autre, t’as pas compris allez jamais 2 sans 3 ! De manière très maline et surtout sans que je l’ai vu arriver, Ouki forme Shin !

C’est quelques mois après que la nouvelle bataille soit annoncée, que chaque unité est appelée en renfort, y compris l’unité de 100 hommes de Shin, seul problème où est Shin...Cette bataille qui est encore en cours de déroulement montre de nouveaux personnages arrivés, et surtout nous montre leur capacité. Moubu est particulièrement monstrueux, on retrouve et suit aussi d’anciens personnages qui ont pris leurs propres chemins comme Ten qui lie amitié avec un autre personnage apparu quelques tomes avant qui est lui aussi très proche de Moubu.

Encore une fois, avec tous les indices laissés jusqu’ici, c’est incroyable je me suis fait berner, je n’ai pas du tout réalisé la relation jusqu’à ce qu’il l’annonce !Cet arc est très intéressant sur plusieurs points de vue. Premièrement, on voit un Ouki qui tranche totalement avec son attitude habituelle, la faute a l'arrivé de Houken, deuxièmement la stratégie prend de plus en plus de place au sein de la série, c’est à mon grand plaisir ce qui me fait vraiment rentrer dans l’histoire. Une fois le nez dedans on ne lâche pas ! La suite de l'arc arrivera dans les tomes 15 à 18 que vous retrouverez sur cette même page afin d'avoir un avis complet sur la série au fil des arcs !

Petite update dans cet arc de la bataille de bayou ! Pourquoi revenir ici ? Simplement car l’arc prend fin avec le tome 16 et je devais absolument clôturer cet onglet avec cette conclusion épique!!!

Attention à ceux qui n’ont pas lu ! La suite contient un spoiler qui peut gâcher la lecture! Je le sais ça m’est arrivé merci les twitters et surtout toi qui a mis en gros la planches scan qui m’a spoilé ! Si je te trouve crois-moi tu vas passer un sale quart d’heure !

Donc comme je disais ! L’arc se conclut à la fin du tome 16 après 4 gros volumes remplis d’actions et de rebondissements. Si la première partie s’est jouée stratégiquement, la seconde, contenu dans les tomes 15 et 16, nous lance dans le feu de l’action et fait monter d’un niveau la tension du récit ! Les deux camps répliquent stratégie après stratégie ! Mais à un moment fini le bla bla, il faut passer à l’action ! Quoi de mieux qu’un duel de généraux ? à savoir Houken contre Ouki, neuf ans après leur premier et dernier affrontement les revoilà face à face pour un combat d’une intensité folle. On le ressent à travers le récit. Chaque coup porté sur chaque page transpire au travers de la lecture. On apprend entre deux coups surpuissants de lance le pourquoi de cette rivalité et surtout qui a amené Ouki à cette situation, mais plus que ça on découvre un tout nouveau Ouki, une personnalité qui n’a jamais transparu durant 16 tomes !

Tout est amené avec brio, que ce soit la tension des combat ou les révélations sur les personnages, sans oublié les rebondissements vraiment bien pensé ! Cependant, la conclusion de la bataille du bayou marquera un tournant pour nous lecteurs tant l’émotion est présente !

J’espère que les tomes 17 et 18 serviront de transition car clairement il faut un peu de calme pour remettre en place tout ce qui vient de se passer et surtout toutes les conséquences que cela peut avoir !

Comme je vous le disais lors de la conclusion de l’arc précèdent ces tomes 17 - 18 sont une transition/lancement d’arc, qui n’est pas pour m’en déplaire !

Découpé en deux petit arcs plus le début d’un nouvel arc, il se passe énormément de choses. Et les complots politiques sont d’autant plus présents que ça renforce vraiment cette pesanteur malsaine. Ei Sei n’est pas au bout de ses surprises, nous voyons enfin Ryo Fui agir pour influencer et prendre le pouvoir mais d’une manière dont on ne pouvait absolument pas imaginer !

Pendant que Ei Sei tente de créer une alliance avec Riboku, notre D.A.F préféré ne loupe pas une occasion de se faire remarquer ! Cependant, Ei Sei a un plan bien précis car il n’a plus le choix, le temps lui est compté, il ne lui reste plus que 5 ans avant d’avoir l’age officiel pour devenir souverain. Mais Ei se doute que Ryo vas agir avant ! C’est pour cela que le défi est lancé, Shin dois devenir général en moins de 5 ans ! Évidemment le chemin est encore long et le temps très court et pas du tout de tout repos. La preuve en est que dès la moitié du tome 17 et tout le tome 18 un nouvel arc débute, où on va découvrir de nouveaux personnages qui tout comme Shin aspirent à devenir général et chacun avec ses méthodes qui vous seront clairement mis en images tout au long de cette nouvelle campagne.

Entre deux campagnes, nous apprenons et voyons la relation Ei et sa mère, qui manigance quelque chose qui pourrait fortement influencer sur la suite au vu de qui se rallie au discussion et de la grande révélation qui concerne la mère de Ei et qui peut-être pourrait impacter Ei. Pour le moment, ce sont des question qui restent en suspens mais qui trouveront des réponses dans les prochains tomes je l’espère !

À la fin de ce tome 18, l’auteur nous laisse comme à son habitude sur une page finale qui nous laisse bouillant pour voir la suite ! Et qui s’annonce vraiment incroyable car en plus de toutes les intrigues politiques en sous-marin, une invasion basée sur l’alliance créée au début de l’arc va débuter ! Mais vous imaginez bien (du moins moi je l’imagine) rien ne va se passer simplement ! J’ai tellement hâte !!

Croyez-moi je ne manquerai pas de vous en parler ! À très bientôt pour la suite et surtout si vous avez lu les chroniques jusqu’ici et que vous doutez encore, arrêtez et foncez, c’est vraiment une pure série comme rarement j’ai pu en lire !

Aujourd’hui pas de multi arc, pas de repris ! Préparez-vous, installez-vous bien parce-que vous n’allez pas décrocher du tome 19 au Tome 22 !

Un seul arc ! Mais quel Arc !

On l’avait vu sur les précédents tomes, la bataille se prépare, et à la fin du tome 18, ont été en suspend sur ce soldat qui décapite les généraux aux 1000 hommes ! Tome 19 on démarre sur ce postulat où plusieurs généraux sont morts et cela va poser de vrais problèmes pour la préparation de la bataille, afin de mieux repartir les hommes, des décisions doivent être prises et des décisions très importantes qui pourraient changer la phase de cette campagne !

Comme d’habitude notre D.A.F de Shin, fait des siennes mais cette fois à son insu et les conséquences seront inattendues ! De cause à effet, on se rend compte à la lecture de cet arc, que plus qu’une campagne, c’est un tournant dans l’histoire de Kingdom ! Le général Mougou se retrouve confronté à son plus vieil ennemi insurmontable à savoir Rampa.

On fait connaissance de Rinko, qui est à l’origine des assassinats et avec qui Shin ne va pas prévoir de partir en vacances !

Jusque-là c’est plutôt calme, mais ce n’était que le premier chapitre du tome 19 ! Autant vous dire que la suite va très très vite s’intensifier !

Dans les tomes qui suivent la guerre bas son plein, chaque armée, chaque général utilise ses capacités à son maximum pour contrer et tenter de prendre l’avantage. On voit donc apparaître de nouvelles têtes, comme les généraux Kaishibo, Kyouen et Genpo pour l’armée de Wei ou encore Kanki et Ousen pour Qin ! Chacun d’eux dégage une aura de terreur ! Lors de leurs apparitions, on ressent pleinement la puissance qu’ils dégagent et pour notre plus grand plaisir on se doute qu’ils ne sont pas là pour arroser le jardin !

Je vais rien dire sur le déroulement des évènements car comme je vous l’expliquais, ces 4 tomes marquent à mon sens un tournant majeur dans l’univers Kingdom pour bien des raisons ! Mais ce changement n’est en fait qu’une évolution logique de l’aventure que l’on suit depuis maintenant plusieurs arcs, une évolution naturelle tant par la narration que par l’histoire et la guerre, transposée à ce que cela pourrait être en réalité. C’est tout à fait logique, une sorte de cycle qui à mon plus grand plaisir augmente encore plus mon intérêt pour cette série !

Un grand merci encore une fois à MEIAN qui au début de chaque tome nous fait un rappel des acteurs majeurs présents, et croyez-moi qui plus ça va, plus y en a !

Comme d’habitude on se retrouve très vite pour parler de la suite !

  • Titre : Kingdom 
  • Pages : 220 pages en moyenne
  • Editeur : Meian 
  • Collection : KINGDOM
  • Langue : Francais 
  • ISBN : 978-2368778050
  • Prix : 13,90€/mois pour l'abonnement ou 6,95€
  • Site

Coté dessin Hara Yasuhisa a un trait bien à lui, qui ne plaira pas à tout le monde, j’en ai fait l’expérience avec certaines personnes à qui j’ai fait découvrir le titre, cependant, son encrage, et la restitution des scènes d’actions, voire même la puanteur et le grain sale des batailles est tellement bien retranscrite que rajouter au scenario, le tout forme un ensemble poignant ! Le dessin passe au second plan lorsque l’on ne l’apprécie pas sans gâcher la lecture, pour ma part le dessin ne me gêne pas, les principaux personnages sont bien différenciés, et c’est pour moi essentiel à la compréhension de l’histoire surtout que plus l’aventure avance plus de nouveaux personnages font leur apparition, de fait si la distinction n’était pas franche on s’en sortira pas croyez-moi !

Le fait est que ça fonctionne à la perfection ! Si au départ mon idée c’est très vite faite, du genre on va voir le combat d’un roi qui veut récupérer son trône et comme dans un grand classique ça va passer par du couloir/boss toujours plus puissant à chaque rencontre, en fait, pas du tout ! la reconquête du trône n’est que le 1er arc qui sert de lancement a quelques choses de plus grand, a la légende du Roi Sei, l’unification, et c’est cette partie-là qui m’intéresse voir ce que les personnages sont devenus après le premier arc va radicalement changer votre point de vue sur le manga, quant aux nouveaux personnages, ils sont extraordinaires ! J’ai ma préférence Kyou, plus l’histoire avance plus le potentiel est immense, je voudrais aussi noter l’édition et le travail effectué par MEIAN, qui pour un manga nous offres des objets vraiment superbes, les couvertures correspondent à chaque fois à ce qu’on retrouve dans le contenu ! Je n’aurai qu’un seul reproche ! C’est dû à mon côté mono manique ! les couleurs du tome 11 et 12 sont les mêmes, j’étais habitué à avoir une couleur qui tranche d’un tome a l’autre ! C’est un grave détail n’est-ce pas !

C’est clairement un sans-faute !

Recommandez cette série ! Achetez là, faites-la découvrir, je n’ai pas encore croisé une seule personne m’ayant fait un retour négatif !  Et si c’est le cas, je serai vraiment intéressé d’avoir un retour et échangé avec vous là-dessus!

Surtout rester bien à l’affût je vous parle très vite des personnages récurrents de la série sous un autre angle dans le format Chronicles !

Inline
Inline