Interview Pat Shand

Pat-Shand-SDCC-2014-900x400

C’est un peu mon petit plaisir à moi de pouvoir vous présenter aujourd’hui l’auteur de comics Pat Shand. Découvert avec certaines séries Grimm Fairy Tales de chez Zenescope mais aussi est surtout avec la série Robyn Hood. Même si ses histoires sont toujours particulièrement recherchée et prenante, c’est une personne que j’apprécie beaucoup. Toujours à l’écoute de ses lecteurs que ce soit sur Tumblr, Twitter, ou même pas mail, se sont des choses que je respecte.

 

CHRONIQUES COMICS: Pouvez-vous vous présenter pour nos lecteurs ?

PAT SHAND: Je m’appelle Pat Shand, et je suis un créateur de comics. Je suis actuellement à l’écriture de Charmed: Saison Dix, Robyn Hood, Grimm Fairy Tales mensuelle, et ma propre graphic novel (creator-owned) Family Pets, illustré par Sarah Dill, est venue cette Août!

CC: Depuis combien de temps avez-vous travaillé dans le monde du comics ?

PAT: Mon premier travail dans l’industrie du comics était avec IDW Publishing. J’ai écrit une histoire dans leur dernier numéro d’Angel de Joss Whedon. Peu de temps après, je commençais en freelance à temps plein.

CC: Quel artiste vous a le plus inspiré?

PAT: je suis volage, alors mes inspirations sont toujours en train de changer, mais en termes d’écrivains, le travail de Whedon était formateur pour moi, en tant que créateur et en tant que personne. Le travail de Terry Moore, à la fois comme un écrivain et artiste, est l’un des meilleurs contes de long-forme j’ai jamais lu. Et puis, il y a des musiciens, qui ont eu peut-être un impact encore plus grand sur moi récemment: Tegan et Sara ont changé ma vie et mon travail dans le sillage de tout ceci. Jenny Lewis, Laura Marling, Taylor Swift – les femmes qui tournent nostalgie, tristesse et douleur en force, en mettant un rythme leur musique. Cela, pour moi, est le summum de l’art, et je tiens à faire exactement cela dans mes efforts, que ce soit dans les comics ou les proses.

CC: Quel est le meilleur compliment que vous ayez reçu d’un fan?

PAT:  Lorsqu’il y a quelqu’un sur Tumblr qui balise leurs messages avec #Robyn Hood est important. Cela me fait plaisir à chaque fois que je le vois. De même, quand je reçois des messages pour Roberta ou moi, l’artiste Robyn remercier, pour la façon dont Robyn Hood traite les femmes queer, et pour la représentation LGBT. Il n’y a rien de plus important pour moi en tant qu’artiste que cela. Et je reçois très excité quand je vois des gens de référence Robyn Hood le même souffle que les livres que je suis en train de Geeking au-dessus – des livres comme The Wicked + Le Divin, Lumberjanes, délinquants sexuels … ceux sont les bandes dessinées que je suis actuellement obsédé avec, si tout ce que je vous écris peut donner une impression, même proche de ce que ceux qui me font sentir, alors je suis heureux au-delà.

CC: Zenescope est connu pour ses couvertures très … Eh bien, dénudée, ce qui tend à la controverse sur l’utilité de faire ceci pour vendre leurs comics. Quelle est votre opinion à ce sujet?

PAT:  J’en ai déjà beaucoup parlé, dans le passé, en particulier parce qu’il y a une dichotomie discordante entre les couvertures et ce que nous faisons dans à l’intérieurs. Tout ce que je peux faire c’est de dire que l’histoire à l’intérieur est bien meilleur, et que nous travaillons ensemble avec l’artiste pour faire que l’histoire et les dessins intérieur soient quelque chose dont nous sommes fiers.

CC: Vous êtes actuellement à l’écriture de la saison 10 de Charmed. Comment vont les choses entre le moment où vous avez une idée, et le moment de la publication? Êtes-vous libre de prendre la direction que vous voulez sur le spectacle?

PAT: Ouais, ça a été très libérateur. CBS (propriétaire des droits sur la série Charmed) ont été très bien avec cela. Quand j’ai une idée, même une idée qui semble juste, ils sont toujours favorables.

CC: Vous avez récemment annoncé votre nouveau projet « creator-owned”: Family Pets. Pouvez-vous nous en dire plus? Une date de sortie peut-être ?

PAT: Oui ! Family Pets est créé par moi et Sarah Dill, qui est également aux dessins. Il s’agit d’une nouvelle graphique sur Thomasina, qui a grandi obsédé par la littérature fantastique. Ces livres lui ont donné du réconfort et de l’espoir, parce que ses parents sont morts quand elle était très jeune – et l’ensemble des séries qu’elle a lu sont centré sur les orphelins comme Harry Potter, les enfants de Narnia, et ils ont tous fini par avoir de grandes aventures magiques et un futur important.

Mais Thomasina a maintenant seize ans, et sa vie n’est toujours pas ce qu’elle veut. Elle a renoncé à une vie de magie et de fantaisie, jusqu’à ce qu’elle se réveille et que sa famille d’accueil a été transformé en animaux, et son serpent de compagnie a été transformée en un jeune garçon britnatique  qui veut l’aider à résoudre cette énigme magique .

C’est une aventure super amusante, mais aussi une réflexion sur la façon dont la perte peut façonner l’enfance – peut façonner une vie. C’est présenté comme un livre pour jeunes adultes dans la même veine que “Smile and Lumberjanes”, mais vraiment, c’est pour tous les âges … Nous sommes vraiment fiers de cette série, et nous avons vraiment hâte de voir sa sortie. Elle sera publié dans les magasins et les librairies de bandes dessinées en août.

CC: Zenescope annoncé il ya quelques jours qu’ils allaient créer une série télé et/ou un film. Avez-vous des informations ou un avis sur ce projet?

PAT: Non, ce n’est pas a moi de dire quoi que ce soit.

CC: Il y a une véritable communauté en France qui aiment votre travail et celui Zenescope même si il n’y a pas éditeur français qui publient cet univers. Pensez-vous les rencontrer au cours des différentes conventions? (Lyon Comic Gone ou Paris Comic Con par exemple)

PAT: Je serais ravi d’aller à une convention française. Si je suis invité à une convention, bien entendu. Je serais ravi de rencontrer des lecteurs de partout dans le monde. Je n’ai eu le privilège que d’assister à des convention aux États-Unis et au Canada pour l’instant, alors ce serait une aventure passionnante.

CC: Quels sont vos projets futurs avec ou sans Zenescope?

PAT: je veux écrire et créer des récits divers, unique, fort et engageant, et continuer à me pousser au-delà des limites dans le  milieu de la bande dessinée.

CC: Merci beaucoup d’avoir répondu à mes questions. Avez-vous quelques mots pour nos lecteurs français?

PAT: Juste un grand « merci » de me lire !

 

Vous pouvez suivre Pat Shand sur :

Tumblr

Twitter

 

Merci a notre invité Spécial « Doc » qui nous propose en exclu cette interview.