Dans l’espace, personne ne vous entendra crier. Tout du moins, mis à part la personne avec qui vous devez partager une station spatiale en vue de permettre la survie de l’humanité. 3… 2… 1… 0… Ignition! Hope One Tome 1 launched!

C’est ce qui arrive à Megan lorsqu’elle se réveille d’un sommeil cryogénique, dans le vide de l’espace. Adam, l’autre résident de la station orbitale Hope One lui explique ce qu’il s’est passé : la guerre nucléaire en 1971, le lancement de 12 stations Hope, le long sommeil. Mais pourquoi Megan ne se souvient-elle de rien? Tout ne serait-il pas passé comme Adam le lui raconte? Et qu’y a-t-il vraiment dehors?

Fane a bien révisé son petit 2001 illustré. Son scénario est flippant et claustrophobique à souhait. On se sent vraiment piégé à l’intérieur du Hope, en compagnie de Megan et Adam. On ressent l’isolement, mais aussi le désespoir de l’héroïne. En effet, Adam ne semble pas vraiment être le gros nounours qu’il prétend et l’écriture du scénario nous le révèle doucement, en même temps que le doute s’installe dans l’esprit de Megan. D’ailleurs, les scènes qu’elle revit parfois ne laissent aucun doute sur le degré de dégueulasserie du bonhomme. L’amnésie de Megan, fortuite ou provoquée, joue également sur le suspense de l’histoire, nous faisant nous demander quels événements l’ont conduite à bord du Hope.

En charge également du dessin, Fane propose un trait simple ou les expressions des personnages sont vraiment mises en valeur par la colorisation d’Isabelle Rabarot. La mise en page des planches est elle aussi simple, mais en parfaite concordance avec le rythme lent, limite poisseux, du récit. Ce rythme s’impose d’ailleurs tout au long du Tome et, en plus d’augmenter la claustrophobie, il permet de bien mettre en place l’intrigue.

Toujours en parlant claustro, l’utilisation de petites cases par l’auteur pour dépeindre la station renforce également cette impression. Le fait d’apposer ces cases sur une Splash de l’espace en arrière plan est un rappel constant de la situation des personnages. C’est bien vu!

Volume assez agréable que ce premier Tome de Hope One. Malgré le rythme lent imposé par l’auteur on ne s’ennuie pas et on a hâte de découvrir quels mystères se cachant dans la mise en orbite de cette station et l’amnésie de Megan. À suivre sans hésitation.


  • Titre : Hope One Tome 1
  • Album: 72 pages
  • Editeur : Glénat (16 janvier 2019)
  • Collection : Hors Collection
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 9782344031407
  • Prix : 15,50€

    
HISTOIRE
85%
   
DESSIN
75%
    
COLORISATION
75%
    
CARACTÉRISATION
80%
    
AMBIANCE GLOBALE
85%
  

Catégories : Reviews VF