Bonjour et bienvenue à tous dans les Dossiers de GL ! Cette semaine, nous allons — comme prévu — poursuivre la question de ce qu’est l’adaptation et chercher à voir depuis quand elle existe.

Contrairement à ce que l’on peut penser, l’adaptation de bande dessinée au cinéma ne date pas d’il y a peu de temps. Dans un article de 2008 — intitulé Bande dessinée and the Cinematograph: Visual Narrative in 1895, Lance Rickman démontre que la première interaction entre le cinéma et la bande dessinée date de 1895 – à l’orée du cinéma, donc — avec le film des Frères Lumières : L’Arroseur arrosé. En effet, comme en parle Ian Gordon — dans son article La bande dessinée et le cinéma : des origines au transmédia —, « le film reprenait un gag récurrent des bandes dessinées françaises : un plaisantin met son pied sur le tuyau d’arrosage qu’utilise un jardinier, coupant ainsi la source. Il ne le relève que lorsque l’ouvrier inspecte le bout du tuyau, l’aspergeant copieusement. (…) La familiarité des lecteurs avec ces techniques aurait créé un public pour le cinéma avant même que celui-ci n’existe. »

Pour ce qui est de l’adaptation de comics en série télévisée, cela date aussi d’un certain âge. À peine trois ans après l’invention de sa série de comics, Batman a déjà droit à son sérial, grâce à Lambert Hillyer et Colombia Pictures Corporation (qui par ailleurs, apportera quelques modifications à la série de comics dont elle s’inspire, en créant, notamment la « Batcave », telle qu’on la connaît. En effet, dans les premiers comics, il n’y avait qu’un tunnel sous le manoir Wayne menant à un vieux hangar, où était entreposée la Batmobile. En 1942, dans Batman #12, le scénariste Bill Finger mentionne des « hangars souterrains secrets ». Mais ce n’est que dans le sérial de 1943 qu’apparaît la « Batcave »). Il en va de même du côté de Marvel, avec le sérial de Captain America qui arrivera 4 ans après la création du personnage.

Figure 3 : Batman dans sa « Batcave », visible dès les premières minutes du premier épisode du sérial de 1943.

Et peu après l’apparition des séries télévisées au début des années 50, arrive la célèbre série Les Aventures de Superman. La série très populaire, aura eu droit au passage en couleur et, grâce à un budget important, à des effets spéciaux de plus en plus spectaculaires. Cependant, la série s’arrête brusquement, en 1958, après la mort de George Reeves, qui incarnait Superman. Peu après vint la fameuse série Batman avec Adam West dans le rôle de l’homme chauve-souris ; et le célèbre générique de Neal Hefti. La série, tellement appréciée par la critique et le public, a d’ailleurs eu droit à de nombreuses adaptations par la suite : un film en 1966, deux séries animées en 1968 et en 1977, un téléfilm en 1978, un biopic en 2002, un film animé en 2016 et une suite en 2017, ainsi qu’une série de comics entre 2013 et 2016 – sans compter les apparitions des costumes des personnages dans la série de jeux vidéo Batman Arkham.

Enfin, en ce qui concerne les jeux vidéo, il n’aura pas fallu attendre bien longtemps après la commercialisation du domaine vidéoludique pour voir apparaître des adaptations des super-héros DC ou Marvel ; ou même de comics un peu plus indépendants tels que les deux jeux Tortues Ninja, sortis sur borne d’arcade et sur NES en 1989 (pour rappel, la NES (ou Famicom au Japon) est sortie entre 1983 (Japon) et 1987 (Europe)).

Au final, les adaptations de bandes dessinées dans d’autres médias ont toujours plus ou moins existé. Mais il est aussi à noter qu’un certain regain de popularité depuis les années 2000 a vu le nombre d’adaptations de comic-books dans divers médias augmenter drastiquement (par exemple, il y a autant de séries télévisées tirées des séries DC Comics et Vertigo depuis 2010 à ce jour, qu’il n’y en a eu entre 1952 et 2010 ; ou encore quarante-deux films Marvel depuis le début des années 2000 contre seulement dix durant le vingtième siècle). Ces dernières années ont aussi été la création d’univers cohérent au cinéma, comme l’univers des mutants Marvel de la Fox (avec les films X-Men, Wolverine et Deadpool) ; l’univers Cinématographique Marvel (ou MCU, chez Marvel Studios – Disney) qui compte dix-sept films, cinq courts-métrages et douze séries télévisées depuis la sortie d’Iron Man en 2008 ; l’univers cinématographique DC (ou DCEU) qui compte cinq films à ce jour, mais qui compte aussi quinze futurs films ou projets de futurs films ; et l’univers télévisuel « Arrowverse » comprenant les séries télévisées de la CW Arrow, The Flash, Legends of Tomorrow, et Supergirl, ainsi que les séries animées Vixen, Freedom Fighters : The Ray et la future Constantine, les web-séries Blood Rush et Chronicles of Cisco, et les comics digitaux Arrow Volume 1, Arrow Saison 2.5, The Flash Saison 0, et Arrow : The Dark Archer.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! On se retrouve dans deux semaines pour la suite de ce sujet !

Catégories : Dossiers de GL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline