Bonjour et bienvenue à tous ! Cette semaine, nous retournons dans une galaxie lointaine, très lointaine, avec la sortie du comics Han Solo : Cadet Impérial, paru chez Panini le 14 août dernier !

Le récit de Robbie Thompson s’attarde sur une période du film Solo : A Star Wars Story n’ayant pas été présentée dans le long-métrage : le passage du jeune homme par l’académie impériale. Ce n’est pas forcément quelque chose qui manquait, mais je dois avouer que c’est tout de même assez intéressant de montrer quelque chose d’inédit (et dont on n’a jamais vraiment entendu parler) sur le personnage.

         Et qui dit histoire inédite dit aussi personnages inédits ! Et là, nous sommes servis, mais pas forcément avec des mets très originaux. On a droit à la jeune femme forte, mystérieuse et un peu violente ; aux jumeaux rigolos qui serviront de comic relief ; au rival plus doué que le héros et qui le déteste sans réelle raison ; et au mentor qui regrette les travers du héros, même si, au fond, il se retrouve un peu en lui. Rien de bien folichon, donc, en terme de caractérisation.

Et force est de constater que pour ce qui est de l’intrigue, ce n’est pas forcément incroyable non plus. Ça se laisse lire, c’est même assez sympathique, mais ça n’a rien de vraiment exceptionnel. Tout commence un peu avant le début du film Solo, on retrouve Han avec Qi’ra sur Corellia, avec Moloch et Lady Proxima. On revoit ensuite rapidement leur fuite (ratée pour Qi’ra), et l’enrôlement de Han dans l’armée impériale. Puis, là où le film nous lâche, nous voyons Han arrivé sur Carida, à l’académie. Voyant des chasseurs TIE, il parle de son envie de devenir pilote. Le souci, c’est qu’à l’académie, avant de devenir pilote, il faut passer par la formation de soldat, et que ça prend du temps. Cependant, vous connaissez Han : il n’aura probablement pas la patience d’attendre ! Nous allons donc le voir évoluer aux côtés de ses camarades, et se lier d’amitié avec eux. Et pendant ce temps, il essaiera de quitter Carida pour trouver des informations sur Qi’ra, ne serait-ce que pour savoir si elle est toujours vivante…

         Au niveau visuel, Leonard Kirk fait du bon travail. Contrairement à d’autres comics qui tendent à ressembler aux acteurs, ici, Han ne ressemble pas traits pour traits à Alden Ehrenreich et Qi’ra ne ressemble pas à Emilia Clark ; ce qui n’empêche pas de reconnaître les personnages malgré tout. Kirk est accompagné à l’encrage par Daniele Orlandini et Cory Hamscher, et les couleurs sont réalisées par Arif Prianto. Le tout est très plaisant, et les scènes d’action — qui sont assez nombreuses, au final — sont très dynamiques.

         Au final, le comic est intéressant, ne serait-ce que pour voir un récit de Han Solo avant qu’il ne devienne le célèbre contrebandier que l’on connaît tous. Cela dit, je le recommanderai avant tout aux fans de la saga Star Wars, car le récit, bien qu’intéressant pour la diégèse, n’est pas forcément très original et risquerait de ne pas plaire à des lecteurs peu intéressés par l’univers de Star Wars. Mais si vous appréciez la saga (ou simplement le film Solo : A Star Wars Story) et que vous voulez en apprendre un peu plus sur Han, et ses jeunes années à l’académie impériale, vous pouvez foncer, ça reste un bon moment de lecture !

         Sur ce, à la semaine prochaine pour une nouvelle review !


  • Titre : Han Solo – Cadet Imperial
  • Album: 112 pages
  • Editeur : Panini Comics (14 aout 2019)
  • Collection : 100% Marvel
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 978-2809478372
  • Prix : 17€

    
HISTOIRE
80%
   
DESSIN
75%
    
COLORISATION
65%
    
CARACTÉRISATION
65%
    
AMBIANCE GLOBALE
75%

Inline
Inline