Bonjour et bienvenue à tous ! Cette semaine, on retourne dans le monde de Final Fantasy — Lost Stranger avec la sortie du tome 3, chez Mana Books, le 4 avril dernier !

         Toujours écrit par Hazuki Minase et illustré par Itsuki Kameya, ce troisième opus présente cinq chapitres : trois qui comporte une trentaine de pages, un qui en compte 50, et un dernier qui possède pas loin de 70 pages. Moi qui étais moins fan de la couverture du second tome, j’apprécie vraiment celle de ce troisième ouvrage, présentant Shogo et son pouvoir d’acuité, mis à mal par les sœurs Magus. La composition de la couverture du manga, quant à elle, est toujours aussi belle ; avec ce titre en relief brillant, sur la couverture et sur la tranche, qui rend l’objet très plaisant à regarder.

         On poursuit l’histoire là où elle s’était arrêtée : les sœurs Magus ont enlevé Shogo et ses compagnons, à Mysidia. On en apprend un peu plus sur ces dernières et sur leur présence dans ce royaume. Cependant ce tome ne clôture pas l’arc, qui reste en suspens jusqu’au prochain tome ! C’est un peu frustrant, sachant le temps d’attente entre chaque tome, mais au moins, ça nous promet des arcs plus longs et plus travaillés ; donc pas de réelles raisons de se plaindre ! Le récit prend un ton un peu plus oppressant tandis que le plan des Magus se met en place ; avec certaines scènes assez proches du style de l’épouvante/horreur. Ce qui est d’ailleurs bien aidé par l’apparition des poupées Calca et Brina !

         Comme dans le tome 2, les personnages de Duston et Rei sont toujours un peu en retrait, mais ce n’est plus le cas de Sharuru qui semble avoir de l’importance aux yeux des Magus. Qui plus est, ce tome se penche davantage sur la princesse Sarah et ses interactions avec son père et avec le commandant de la garde des mages royaux : Gershwin.

         Les dessins sont toujours au top — hormis quelques planches qui ont l’air d’être fait un peu plus à la va-vite, comme dans le précédent opus. Cela dit, rien de bien alarmant, car on reste sur du très bon dessin, dans l’ensemble ; avec des scènes très intéressantes, graphiquement. Par ailleurs, on a toujours le droit à pas mal de petits clins d’oeil, certains importants pour l’histoire et d’autres un peu plus accessoires ; mais toujours très amusants et jamais en trop grand nombre.

         J’ai personnellement passé un super moment devant ce nouveau tome de cet isekai. Bien que l’attente soit toujours très longue entre deux tomes, on n’est jamais déçu, et c’est un plaisir de retourner dans cet univers, à la fois familier et pourtant nouveau !

         Pour l’instant, rien de sûr, mais certaines sources indiquent que le prochain tome sortira en septembre prochain ; quoi qu’il en soit, j’ai hâte de retrouver la suite de ces aventures !

         Sur ce, à la semaine prochaine pour une nouvelle review !


  • Titre : Final Fantasy – Lost Stranger, Tome 3
  •  Pages :  208 pages
  • Editeur : Mana Books (4 avril 2019)
  • Collection : ARTBOOK FINAL FANTASY
  • Langue : Francais 
  • ISBN : 979-1035500887
  • Prix : 7,90

    
HISTOIRE
90%
   
DESSIN
85%
    
CARACTÉRISATION
90%
    
AMBIANCE GLOBALE
90%