Il y a bien longtemps qu’on n’a pas parlé de Zéphyr, l’héroïne plus size de chez Valiant. Elle a été bien occupée la petite! Pas facile de garder une identité secrète « en vrai ». Mais dans Fatih et la Future Force elle va se rattraper et jouer à Un Jour Sans Fin.

Bien pépère dans son bureau, Faith rédige un article urgent. Voilà que débarque Neela Sethi, la nouvelle Timewalker. Faith va devoir l’accompagner pour sauver l’histoire! En bonne geekette, elle n’attendait que ça et enfourche sa plus belle DeLorean pour voyager à travers le temps. Bon, métaphorique, la voiture, mais quand même, ça claque de voyager à travers le temps pour sauver le continuum, non? Sauf que, non, les deux héroïnes n’y arrivent pas. Il va falloir demander de l’aide et créer : LA FUTURE FORCE.

N’y allons pas par Quatre Chemins, Jody Houser se fait plaisir avec cette mini et nous propose une histoire fraîche et fun. Bourrée de clins d’oeil à la culture geek, Dr Who en tête, ça devrait ravir les amateurs de transmédia que nous sommes. Sur les implications de l’histoire, l’intrigue est finalement très secondaire, étant une excuse pour l’éternel recommencement à la Un Jour Sans Fin, dont je parlais en introduction [moins la marmotte]. De son côté, Faith reste Faith et déborde d’une énergie positive qui fait plaisir à voir, même dans l’adversité. D’ailleurs, il n’y avait qu’elle pour trouver la solution à cette quête.

Cote dessins, les deux premiers épisodes, ayant en commun Barry Kitson à l’encrage, puis au dessin, sont plutôt de bonne facture. Le trait est assuré et bien dans la veine super-héroïque, proposant une mise en page classique mais efficace. Sur les numéros 3 et 4 (la seconde moitié du bouquin, quoi) les pinceaux sont repris par Cary Nord (principalement). Et c’est la cata. L’unité graphique est salopée par un graphisme beaucoup moins rond ou travaillé. Il est d’ailleurs dommage de constater que Valiant n’arrive pas à fidéliser un seul artiste sur une mini série en quatre épisodes… c’est vraiment le gros point noir de ce volume.

Bon, unité graphique mise à part, ce volume se lit somme toute assez facilement et le scénario réussit à nous faire oublier les défauts du dessin. Ça ne révolutionne pas le genre, mais ça reste une lecture agréable.


  • Titre : Faith et la Future Force
  • Album: 96 pages
  • Editeur : Bliss Edition (14 septembre 2018)
  • Collection : Valiant Comics
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 978-2-37578-126-5
  • Prix : 17€

    
HISTOIRE
80%
   
DESSIN
70%
    
COLORISATION
70%
    
CARACTÉRISATION
80%
    
AMBIANCE GLOBALE
85%