Bonjour et bienvenue à tous ! Cette semaine, une review un peu spéciale puisque nous allons parler de séries télévisées !

         Pour ceux qui ne le savent pas, la semaine dernière passait le cinquième crossover annuel de l’univers télévisuel communément appelé Arrowverse : Elseworlds !

         Se déroulant dans trois épisodes des séries de l’univers télévisuel DC Comics paraissant sur la CW — Arrow, The Flash et Supergirl —, ce cinquième crossover  permet de présenter un nouveau personnage dans l’univers : Kate Kane/Batwoman (qui devrait avoir sa propre série à partir de l’année prochaine) ! Ça a d’ailleurs été plusieurs fois l’intérêt des crossovers que de présenter de nouvelles séries ; rappelez-vous, le second crossover entre The Flash et Arrow — Heroes Join Forces — mettaient en scène Kendra Saunders/Hawkgirl et Carter Hall/Hawkman, qui allaient revenir le mois suivant dans Legends of Tomorrow, et le troisième crossover — Invasion ! — permettait d’intégrer Supergirl dans l’Arrowverse.

         Avant d’aller plus loin, je dois avouer que j’ai arrêté de regarder les séries DC Comics de la CW — pour la principale raison que les séries sont assez redondantes et un poil trop gnian-gnian — : j’ai arrêté Arrow à la fin de la décevante saison 4, The Flash au début de la saison 4, Legends of Tomorrow au milieu de la première saison et je n’ai jamais regardé Supergirl. Cependant, j’aime regarder les crossovers chaque année, car ils ont d’intéressant de ne pas avoir besoin de suivre les séries pour être totalement compréhensible (si tant est qu’on connaisse un minimum l’univers DC, pour ne pas être perdu lors de l’apparition de nouveaux personnages dans chaque série) ! Et ce cinquième crossover avait pour intérêt de présenter un personnage que j’apprécie beaucoup depuis sa création, il y a aujourd’hui 12 ans : Kate Kane ! Et sa série, l’année prochaine, pourrait me faire à nouveau regarder une production de la CW ! C’est donc avec l’envie de « rencontrer » ce nouveau personnage que j’ai entamé cet événement Elseworlds !

        

Et je dois l’admettre, sur ce point, le crossover m’a déçu. Car le personnage n’apparaît réellement que dans un épisode sur trois (le second), et n’est que moyennement important. Kate Kane aide les trois super-héros lorsqu’ils sont dans la panade, et revient sous les traits de Batwoman dans le « combat final », lors d’un incident à l’Asile d’Arkham ; elle revient ensuite dans les toutes dernières secondes du troisième et dernier épisode pour annoncer à Oliver Queen que le « méchant » du crossover (John « Doctor Destiny » Deegan) s’est fait un nouvel ami à Arkham, en la personne de Roger Hayden, alias le Psycho-Pirate. Et c’est trop peu, à mon goût, pour un personnage qui paraissait si important lors de la promo de l’événement. Pour le coup, le personnage de Kate Kane ne m’a pas particulièrement plu — sûrement dû au jeu un peu faux de Ruby Rose (étant à la fois un peu stoïque, tout en cherchant à être nonchalante) rendant le personnage un poil « mou ». En revanche, le personnage de Batwoman fonctionne parfaitement : elle est classe, forte, sombre et « mystérieuse » ; la photographie aidant beaucoup le rendu superbe des couleurs du personnage. Côté lieu, on a droit au bâtiment Wayne Enterprise, à l’Asile d’Arkham, et aux rues de Gotham, de jour comme de nuit. Les intérieurs des différents bâtiments semblent à l’abandon et sont assez glauques. Malheureusement, sans être particulièrement mal représenté, j’ai trouvé la ville un poil trop propre pour un endroit si « malfamé » comme Gotham.

         Le cas de Batwoman mis de côté, on a affaire à un bon crossover ! Le découpage en trois parties est bien géré et n’entraîne ni trop d’impatience, ni trop d’indifférence. On y rencontre pour la première fois Mar Novu (le Monitor), Doctor Destiny, le Flash de la Terre-90, Loïs Lane, le robot AMAZO, ainsi que le Psycho-Pirate. On a forcément toujours droit à de petits moments « cucul », entre les différents couples de personnages (Barry/Iris, Oliver/Felicity et Kara/Alex), mais ça ne prend heureusement pas trop de places dans l’ensemble. On avance assez bien dans l’histoire, les différents événements s’enchaînant rapidement. Les effets spéciaux ne sont bien entendu pas toujours à la hauteur, mais s’en sortent quand même assez bien (hormis quelques gros ratés). Je ne vous en dirai pas trop pour ceux qui n’auraient pas encore vu les épisodes. La grosse information est tout de même que le crossover se termine en annonçant le titre du prochain crossover annuel : Crisis on Infinite Earth. Et force est de constater que les trois épisodes d’Elseworlds donnaient déjà plusieurs indices sur le prochain événement !

         En conclusion, j’attendrai donc patiemment le prochain crossover annuel, qui s’annonce plutôt intéressant, et j’attendrai aussi la série Batwoman, dont le tournage devrait commencer en avril prochain, en espérant qu’elle bénéficiera de moins de moments « niais » que les séries qui la précèdent, et que le personnage de Kate Kane soit un peu mieux mis en scène, ainsi que mieux joué de la part de Ruby Rose.

         Sur ce, à la semaine prochaine pour une nouvelle review !


      • Titre: Elseworlds
      • Durée: 2h05 environ
      • Chaine : The CW (du 09 au 11 décembre 2018)
      • Langue : Anglais

    
HISTOIRE
80%
   
RÉALISATION
75%
    
PHOTOGRAPHIE
75%
    
CARACTÉRISATION
75%
    
AMBIANCE GLOBALE
85%

Inline
Inline