Bonjour à vous,

Je vais aujourd’hui vous toucher deux mots concernant le manga Egregor – Le souffle de la foi, paru chez les éditions Meian, que je remercie par ailleurs pour la découverte !

Egregor est un manga de type heroïc-fantasy axé seinen, scénarisé par Jay Skwar et dessiné par Kim Jae Hwan. Les fans de World Of Warcraft devraient reconnaître ce dernier, car il a en effet dessiné les trois Tomes de la série Warcraft – Puits Solaire, pour ne citer que cela.

Dans ce premier Tome, nous suivons principalement le jeune Foa, disciple du forgeron de son village, qui rêve de pouvoir forger des lames exceptionnelles, dignes des chevaliers égides, qui sont les protecteurs du peuple, formés pour pouvoir combattre les moissonneurs, la grande menace de cet univers.

Ainsi, toute les pleines lunes, les moissonneurs prennent pour un cible un village ou une ville et y récoltent la totalité des habitants.

Aussi, le jour ou le village de Foa semble être menacé, lui, ainsi que certains de ses amis, semblent devoir être précipités vers un choix qui forgera leur destin.

Après la lecture, ce premier Tome est très clairement une grosse introduction à ce qui va suivre dans les prochains. Bien que Foa soit mis en avant, d’autres personnages tirent leur épingle du jeu et semblent promis à se développer par la suite.

L’univers dans sa globalité n’est que très peu montré, le volume se déroulant uniquement dans le village de Foa, et la fin promet donc une expansion à venir.

Dans les faits, on assiste donc à ce que l’on pourrait qualifier de course contre la montre et à une mise en place de stratagème de défense du village, dans un premier temps, puis de l’attaque des moissonneurs.

Les dessins, pour leurs part, déroutants au début, subliment par la suite le récit.

En effet, le trait de Kim Jae Hwan est d’une telle précision dans les détails, que le rendu donné est semblable a des images d’animé que l’on aurait découpé et mis en page, de telle sorte que cela donne un manga.

Les scènes de combat sont nettes et bien lisibles. C’est donc un régal de suivre l’action aussi clairement, d’autant plus que les personnages et leurs expressions faciales sont également détaillés dans ces moments-là.

C’est tout bonnement magnifique, bien que j’ai conscience que cela puisse déplaire à certains.

Au final, donc, je suis agréablement surpris par ce manga dont je n’avais jamais entendu parler et n’attendais par conséquent rien du tout. Si pour le moment, la structure du récit n’a, en soi, rien que puisse lui envier les différents récits d’heroïc-fantasy, le terreau semble assez fertile pour construire quelque chose de complet et passionnant sur le long terme.

Il est, effectivement, souvent long d’installer tous les élément d’une saga d’heroïc-fantasy, en témoignent Game Of Thrones, Ubel Blatt ou encore Berserk.

Dans l’état actuel, pourtant, je suis confiant et les dessins de Kim Jae Hwan aident grandement à démarquer le titre et à lui donner une identité propre.

Je n’ai donc qu’une chose à dire pour finir. Vivement mars pour la deuxième fournée ! 


  • Titre : Egregor – Le souffle de la foi – Tome 1
  • Tankobon broché: 208 pages
  • Édition : Meian (Shônen Manga) (7 décembre 2018)
  • Collection : SHONEN
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 978-2368778654
  • Prix : 7,90€

 

    
HISTOIRE
90%
   
DESSIN
95%
    
CARACTÉRISATION
95%
    
AMBIANCE GLOBALE
95%
        

Inline
Inline