Bonjour et bienvenue à tous ! Aujourd’hui, nous allons revenir sur le cinquième et dernier tome du manga de Yurikawa, Dog End, paru chez Kana le 4 octobre 2019.

         Nous étions déjà revenu sur la plupart des tomes de la série, donc vous devez déjà plus ou connaître mon avis sur le style de la série. Il s’agit d’un manga bourré d’action et de personnages hauts en couleur et complètement déjantés. L’auteur, un mangaka qui travaillait anciennement sur des doujinshi érotiques et pornographiques, et ça se ressent énormément, au point parfois de ruiner un peu le récit ou une bonne scène d’action pour montrer un morceau de sein, de fesse ou mettre en valeur des attributs féminins (le plus souvent, tout de même) ou masculins. Et c’est assez dommage sachant que jusque-là, l’intrigue était assez entrainante (sans pour autant être très complexe ou réfléchie) : deux personnages que tout oppose, forcés de faire équipe pour aider une jeune fille à survivre à une armée d’assassins et de tueurs à gages lancée à ses trousses.

         D’un côté, le flic coincé qui suit toujours les consignes à la lettre, de l’autre, un tueur impitoyable qui a de grandes connaissances dans le milieu des assassins et d’innombrables façons de tuer quelqu’un. Petit à petit, ils vont se rendre compte qu’ils ne sont pas si différents l’un de l’autre, et qu’ils souhaitent tous deux voir la jeune fille s’en sortir, quitte à mettre leurs vies en jeu. En d’autres termes, un scénario classique de film d’action !

         Néanmoins, Yurikawa réussit à nous tenir en haleine et ce, pour deux raisons majeures : les personnages complètement loufoques qu’il invente et qu’on a hâte de découvrir au fur et à mesure que l’histoire avance, ainsi que des combats dantesques et des scènes d’actions aussi époustouflantes que bien mises en scène. En bref, jusqu’à présent, il s’agissait d’un manga présentant pas mal de défauts, mais qui restait très captivant malgré tout. Un petit “plaisir coupable” comme certains appellent ça.

         Malheureusement, cet ultime tome présente un problème majeur : une fin qui semble très vite expédiée. Malgré quelques recherches, je n’ai vu aucune information quant à une annulation de la série, mais franchement, ça y ressemble fortement. Alors que Yurikawa prenait son temps pour nous présenter les différents combats dans la Sky Tower de Tôkyô, soudainement, tout s’enchaîne. Vite. Trop vite. Certains personnages s’enfuient avant de combattre, d’autres disparaissent aussi vite qu’ils sont apparus, et la résolution finale est bâclée en quelques pages seulement. Le scénario ne nécessitait clairement pas de durer trop longtemps, mais là, visiblement, c’est trop court. Certaines sous-intrigues sont totalement inexploitées, tout comme certains personnages qui semblaient avoir un grand rôle à jouer. Les gentils gagnent et les méchants perdent en quelques secondes, sans réelle confrontation finale. C’est franchement dommage.

         Car au fond, je ne garde pas un trop mauvais souvenir de ce manga. Ce n’est clairement pas un chef d’ œuvre, ni même un futur classique, mais il reste agréable et simple à lire. Mais cette fin accélérée vient vraiment tout gâcher. Et au vu de certains personnages et de certaines relations, le manga avait clairement d’autres choses à nous montrer. Un ancien assassin qui semble bien connaître le personnage principal débarque à la fin pour tout mettre à mal… Puis, s’en va… Et on ne le reverra plus… Visiblement, Yurikawa avait des plans bien plus intéressants pour terminer son récit, mais s’est fait couper l’herbe sous le pied.

         En bref, un tome 5 en grosse demi-teinte, pour lequel on gardera le sentiment d’inachevé et de déception face à ce qu’il aurait pu être.

         Sur ce, à la semaine prochaine pour une nouvelle review !


  • Titre : Dog End, tome 5
  • Tankobon broché: 208 pages
  • Editeur : Kana (4 octobre 2019)
  • Collection : Dog End
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 978-2505076391
  • Prix : 7,45€

    
HISTOIRE
55%
   
DESSIN
85%
    
CARACTÉRISATION
75%
    
AMBIANCE GLOBALE
55%

Catégories : Reviews Mangas