Dr Who, Tome 3 !

 

Dr Who 10

Retour du 10e Docteur et de son compagnon Gabby ! Mais la véritable question : ce duo va-t-il encore me faire voyager ? On ne va pas se mentir, la magie opère toujours ! Mais à mon sens, Gabby a fait son temps en tant que compagnon.

Cette fois-ci, le tome regroupe deux histoires. La première, que je considère plutôt comme une visite immobilière du Tardis, permet de se mettre en place avec les personnages et de se lancer dans l’univers. Un petit rafraîchissement de mémoire en somme. Ensuite, l’histoire, la vraie, commence et se situe de nos jours. Gabby retrouve sa meilleure amie, Cindy, avec qui on peut sentir une pointe de jalousie envers le Docteur. Oui, j’y arrive. Le docteur lui, comme à son habitude, a, toujours à faire, et là, il a suivi un mystérieux signal jusqu’à une vente aux enchères, où un dispositif étrange est vendu avec, comme faire-valoir, son pouvoir de fontaine de Jouvence.

Évidemment, comme à chaque fois, rien ne se passe comme il faut. Les artefacts sont rarement utilisés correctement, ce qui entraîne un effet boule de neige, où très vite on se retrouve dans une aventure très rythmée, où d’anciens Dieux Égyptiens viennent mettre leur grain de sel là où il ne faudrait pas !

Une petite aventure classique du Docteur, mise en valeur par le sublime coup de crayon d’Elena Cassagrande qui, avec un style assez fidèle aux acteurs de la série, arrive à ne pas faire du réalisme ! Ça fonctionne totalement pour moi !

Un petit point noir cependant, comme je l’expliquais au début, Gabby me fatigue. Ce n’est pas le genre de compagnon que j’aime voir avec le Docteur. De plus, je trouve qu’elle apporte un mauvais coté « sentimentaliste » que je n’apprécie pas des masses. Passer ce détail, la lecture et le plaisir sont aussi bons que lors du visionnage d’un épisode du 10e Docteur !

 

Dr Who 11

 

Cette fois c’est avec le troisième onzième Docteur (Matt Smith pour ceux qui ne savent pas compter ! Ralalalala, suis un peu !).

Dans ces nouvelles aventures du onzième Docteur, on le retrouve avec ses compagnons au nombre de 3 : Alice, Jones et Arc pour, on imagine, une conclusion de la trame mise en place par Serveyouinc. Il en profite justement pour nous donner plus d’informations sur les origines d’Arc et j’ai vraiment apprécié. J’espère que ce personnage prendra plus de place dans le futur de la série. Je trouve qu’il a énormément de potentiel ! Petite mention spéciale pour la petite aventure avec les Romains, pour éviter que l’histoire ne soit à ne jamais changée !

Dans l’ensemble, j’ai passé un bon moment, mais pas aussi bon que le volume précédent. Pour vous dire la vérité, c’est graphiquement que j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, car c’est un peu trop caricatural pour moi.

Si vous aimez l’univers, vous vous régalerez de lire la série entre deux épisodes, ou pendant que vous mangerez votre chocolatine au goûté !

 

Dr Who 12

 

C’est le troisième volume de la série du 12e Docteur, avec comme compagnon Clara. Avant toute chose, mille excuses, je ne pourrai pas être objectif avec Clara tant j’aime ce personnage ! Mais bon, sachez que dans ce Tome nous retrouvons deux histoires.

Dans la première histoire, le TARDIS débarque sur le chemin d’une jeune femme et de son compagnon – en 1845. Le nom de la femme est Charlotte et son amie est Emily. Soudain, le cheval de Charlotte est surpris par l’apparition du TARDIS, la faisant chuter et se tordre la cheville. Le Docteur et Clara conduisent les deux femmes dans un manoir voisin. Là, ils découvrent que les domestiques succombent à une « maladie du sommeil » et que le maître de maison, plutôt agoraphobe, décide soudainement d’organiser une grande fête. Évidemment, derrière tout ça se cache quelque chose, et le Docteur et Clara vont devoir tirer ça au clair !

La deuxième histoire ramène les Hyperions et, cette fois, ils attaquent la Terre. Bizarre, n’est-ce pas ???  L’histoire est donc plutôt classique : Londres est sous le joug des Hyperions, et Kate Stewart, responsable de l’UNIT, fait appel au Docteur pour leur venir en aide. Lors de l’atterrissage, Clara va très vite rencontrer un pompier, Sam, qui va les accompagner dans cette aventure. J’ai adoré cette histoire. Les personnages sont ultras représentatifs de ce que l’on retrouve dans la série T.V, très fidèles. C’est clairement mon titre préféré ! Si vous ne deviez en choisir qu’un, je vous recommanderais celui-là. Graphiquement c’est très détaillé, très fidèle, on reconnaît les lieux, les personnages, les détails sur les costumes ; vraiment une très, très bonne réussite !

Dans l’ensemble, je ne peux que fortement recommander les séries Dr Who chez Akileos. La première raison, c’est que vous ne trouverez pas d’équivalent en France ! Les Éditions sont très belles, et les covers sont un sans-faute ! Toujours question de goût, le Tome 3 du 12e Docteur a ma préférence ! Autre point non négligeable, à la lecture de chaque Tome on retrouve immédiatement l’atmosphère que chaque Docteur dégage, chacun des Tomes reflétant parfaitement l’ère qu’il représente.

Et pour les plus gourmands un spécial « quatre Docteurs » est aussi disponible et nous ne tardiseront pas à vous en parler !

 

Catégories : Reviews VF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline