Plongeons dans la peau d’un flic infiltré avec le Tome 1 de Diver, un manga aux accents de polar bien noir.

Les « divers » sont donc des flics infiltrés dans la mafia japonaise. Infiltrés au point d’utiliser des méthodes plus que controversées pour arriver à leurs fins. Néanmoins, les résultats sont là et il est bien difficile, tant pour les malfrats que pour les autres policiers, de faire la différence entre un vrai truand et un diver.

Ce Tome nous invite à suivre Hyogo Kurosawa, le meilleur de tous les divers, un type sans scrupules infiltré dans la « A Team », le plus gros groupe d’escrocs à la carte bancaire. À lui de trouver le cerveau de la bande et faire tomber toute l’organisation.

OHSAWA Shuntarou livre une œuvre sans concessions permettant de se faire une idée de la criminalité organisée au Japon. On se rend compte que l’arnaque à la carte bancaire ne provient pas uniquement de mails de nos amis coincés à l’autre bout du monde. Au pays du Soleil Levant, mentalité différente oblige, ce sont d’autres stratagèmes qui sont mis en œuvre par les escrocs. Ces derniers jouent beaucoup plus sur les attaches familiales et sur un sens de l’honneur encore bien ancré dans les mentalités.

Sur le pitch en lui-même, on se rapproche beaucoup de Infernal Affairs [l’original, pas la merde, euh, le remake, proposé par Hollywood]. Ohsawa puise une partie de son inspiration dans ce film, mais surtout dans la réalité. Plus que la loi antigang de lutte contre les boryokudan promulguée au Japon au début des années 90, on sent surtout le fait divers, la petite anecdote, qui paraît véridique à chaque nouvelle enquête.

Côté dessin, on est bien loin de Goldorak, One Piece ou tout autre manga à succès. Le trait est crade, plutôt fouillé et carrément sombre. On est à la croisée des chemins entre le manga, l’underground Américain et l’influence Européenne. C’est limite moche, mais ça reflète bien le message que veut faire passer l’auteur.

Ce titre est vraiment différent de ce que j’ai l’habitude de voir en manga et, du coup, à été un peu plus difficile pour moi à appréhender. Outre Infernal Affairs, cité plus haut, il a une certaine parenté avec les films de genre des années 70, dans une ambiance glauque qui peut déranger. A conseiller plutôt aux adultes.


  • Titre : Diver Tome 1
  • Tankobon broché: 208 pages
  • Editeur : Delcourt (04 Juillet 2018)
  • Collection : Seinen
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 978-2-7560-9574-5
  • Prix : 7,99€

    
HISTOIRE
75%
   
DESSIN
70%
    
CARACTÉRISATION
75%
    
AMBIANCE GLOBALE
70%

Catégories : Reviews Mangas

Inline
Inline