Douglas Adams est surtout connu pour sa série de livre “Le Guide du Voyageur Galactique”. Mais cet iconoclaste de génie, outre de nous donner la réponse à la question sur la vie, l’univers et le reste, a aussi créé une autre série de romans, ayant pour héros un détective holistique : Dirk Gently.

La série télévisée, Dirk Gently, Détective Holistique, a été créée en 2016, en empruntant les bases aux trois romans de Douglas Adams :

Un cheval dans la salle de bains

Beau comme un aéroport

Le saumon du doute

Rien qu’à lire les titres, ça donne un peu une idée de l’ambiance qui règne dans les romans.

Dirk Gently, ou plutôt Svlad Cjelli, de son véritable nom, est donc un détective privé holistique. Ça signifie qu’il utilise des méthodes d’investigation un peu particulières pour résoudre ses affaires. L’holistique, c’est une façon de penser, d’appréhender la succession d’événements, en partant du postulat qu’il n’y a pas de hasard. Si des faits s’enchaînent, c’est qu’il y a une bonne raison à ça et tout est connecté.

La série télévisée

Saison 1

Todd est groom dans un grand hôtel. Malheureusement pour lui, les catastrophes vont s’enchaîner, tous comme des meurtres sacrément bizarres. Sa vie va partir en cacahouète et sa rencontre avec Dirk Gently, venu s’incruster dans son appartement sans qu’il le connaisse, va être le point de départ d’une aventure rocambolesque à base de transferts de personnalités et voyages dans le temps.

Dans le même temps, nous apprenons que Dirk, et d’autres comme les Rowdy Three ou Bart, l’assassin Holistique, sont issus d’un projet secret du gouvernement appelé Blackwing. Tout ce petit monde et les membres d’une secte vont interférer dans l’enquête de Dirk et de son nouvel assistant, Todd.

Plus spectateur qu’acteur de sa propre vie, Todd devra gérer ce chamboulement, la maladie de sa sœur Amanda [le pararibulitis, une maladie qui fait ressentir dans hallucinations douloureuses telles qu’un couteau planté dans la main, être en feu, etc. Rassurez-vous, ça n’existe pas] et les différentes rencontres avec des personnages tous plus déjantés les uns que les autres.

Saison 2

Dans la saison 2, Dirk a été capturé par Blackwing, Todd et Farah sont en fuite à travers le pays et Amanda a pris le large avec les Rowdy Three.

Todd, Farah et Dirk se retrouvent finalement dans la petite ville de Bergsberg où se passent des choses étranges. En effet, on a, cette fois-ci, affaire à des sorciers, des guerriers venus d’univers parallèles, des disparitions mystérieuses dans le passé, une méchante sorcière, bref, tous les ingrédients de l’héroïc fantasy transposés dans notre monde (et un autre).

Si, une fois de plus, “tout est connecté” et que même le shérif et son assistante semblent croire à l’incroyable, Dirk a un petit coup de mou. Du coup, Todd et Farah prennent les choses en main. Amanda, de son côté, met à profit son pararibulitis pour, elle aussi, s’affirmer en tant que personnage important de la série.

En toile de fond, Blackwing œuvre toujours pour récupérer ses “expériences” ayant pris le large, Dirk Gently en tête. Changements dans cette saison également pour les personnages de Bart et de Ken qui vont prendre une direction radicalement différente.

Les personnages

 

Dirk Gently (Samuel Barnett) : Anglais et doté du talent holistique de toujours se rendre là où il doit aller et faire ce qu’il a à faire, même s’il n’en a pas conscience. Sous des dehors un peu farfelus il a une foi inébranlable en tout et tous mais cache les souffrances subies à Blackwing durant son enfermement.

Todd Brotzman (Elijah Wood) : musicien raté, groom raté, raté tout court, en somme, sa vie va changer lors de sa rencontre avec Dirk, qui le prend sous son aile comme assistant, mais surtout comme ami. De l’incrédule subissant les événements dans la saison 1 il va se transformer en personnage proactif, prenant les choses en main dans la saison 2. C’est sa relation avec sa sœur Amanda qui va subir les plus de variations entre les deux saisons.

Amanda Brotzman (Hannah Marks) : la sœur de Todd, complètement handicapée par son pararibulitis, elle est prostrée chez elle pendant une bonne partie de la saison 1, attendant que les jours se passent. Sa rencontre avec Dirk va, à elle aussi, changer sa vie. Elle va se lancer dans l’aventure, mais plus particulièrement, elle va rejoindre les Rowdy Three qui semblent être capables de calmer ses crises de pararibulitis. Durant la saison 2, elle s’affirmera comme un personnage fort, mettant sa maladie à profit dans le monde de Wendimoor.

Farah Black (Jade Eshete) : Garde du corps de l’employeur de Dirk dans la saison 1, elle s’avère rapidement être un auxiliaire plus que nécessaire pour la petite équipe. Formée à toutes les armes et techniques de combat, c’est l’atout fort de l’agence de détectives holistiques Dirk Gently. Personnage caractérisé de façon un peu simpliste dans la saison 1, on en apprend un peu plus sur ses motivations et sa vie dans la saison 2.

Bart Curlish (Fiona Dourif) : assassin holistique, c’est à dire qui tue qui elle veut quand elle veut. Elle traque Dirk Gently pour le tuer. Véritable serial killer en goguette, sa vie va changer lorsqu’elle va épargner et kidnapper Ken pour l’accompagner dans sa quête. Dans la saison 2, le personnage va évoluer en renonçant à tuer dès qu’elle en a envie, ce qui va entraîner les événements se poursuivant tout au long de la saison.

Ken (Mpho Koaho) : pirate informatique à vendre, il va réussir à ne pas se faire tuer par Bart. Celle-ci va alors le kidnapper pour lui tenir compagnie pendant qu’elle recherche Dirk Gently. Il va finalement s’attacher à sa ravisseuse, allant jusqu’à l’aider de son plein gré. Capturé par Blackwing, il va, dans la saison 2, prendre peu à peu la tête de l’organisation pour récupérer tous les sujets en fuite, Bart incluse.

 

Les Rowdy Three (Michael Eklund, Osric Chau, Viv Leacock) : comme les Trois Mousquetaires, ils sont quatre [oui, je sais, du coup j’ai un des acteurs qui n’est pas cité]. Vampires psychiques, ils se nourrissent d’émotions. Toujours après Dirk, il est pour eux un mets de choix. Du moins jusqu’à ce qu’ils rencontrent Amanda, dont les crises de pararibulitis s’avèrent très nourrissantes pour eux. Lorsqu’elle part avec eux, elle s’impose comme un leader naturel et sera reconnue comme leur chef.

 

Adaptations précédentes

 

Les romans de Douglas Adams ont déjà fait l’objet d’une adaptation télévisée par la chaîne anglaise BBC Four. Produite entre 2010 et 2012, elle est composée d’un pilote et de trois épisodes.

Pour information, une pièce de théâtre en 1991, ainsi qu’un feuilleton radiophonique “The Long Dark Tea-Time of the Soul” ont eu pour héros notre détective holistique.

 

La distanciation avec les romans

 

Je vous parlerai des différences avec “Un Cheval dans la Salle de Bains” qui est, à ce jour, le seul roman de la série que j’aie lu.

Premièrement, Dirk Gently n’est pas un bellâtre aux cheveux blonds. Il est plutôt décrit comme un petit rondouillard assez mal fagoté. Autre différence : ses “talents”. Si la série nous décrit Dirk comme un sujet d’expériences de Blackwing, le roman le présente plutôt comme une personne normale, sans autre capacité que de réfléchir un peu plus que la moyenne. L’œuvre originale et la série télé se rejoignent néanmoins pour convenir que Dirk ne peut pas exploiter ses ressources de façon consciente. Tout relève plutôt de l’instinct.

Pour en revenir à Blackwing, c’est également une création de la série, ou du moins, ce n’est pas abordé dans le premier Tome des romans. La série étant une production Américaine, le showrunner a certainement dû penser expliquer les faits de manière pseudo-scientifique, et rassurer l’Américain moyen par la même occasion. Même si des choses telles que l’échange d’esprits et les dimensions parallèles existent, pas de souci, le gouvernement veille! Pour le coup, c’est une façon de présenter les choses qui est aux antipodes du propos premier de Adams.

L’agence de détective holistique Dirk Gently n’apparaît comme existante qu’à la fin du dernier épisode de la saison 2 dans la série, alors que dans le roman, l’agence existe clairement dès le début.

Et dans le roman : pas d’assistant. Du coup pas de Todd (ni d’Amanda, pour le coup), qui sont, comme le pararibulitis, une invention propre à la série.

Malgré ces différences, l’esprit de l’auteur est présent dans la série télé, ne serais-ce que par l’absurdité des aventures arrivant aux protagonistes. On ne peut pas dire qu’il s’agisse d’un calque fidèle, mais plutôt d’une adaptation, au sens large du terme. Les scénaristes ont gardé la substantifique moelle pour créer quelque chose de nouveau dont la filiation avec l’œuvre originelle ne fait aucun doute.

 

Les comics

 

L’histoire des comics basés sur les aventures de Dirk Gently est plutôt récente et liée à l’éditeur IDW au USA et a l’éditeur Flamival en France. Les quelques séries disponibles sont :

Dirk Gently’s Hollistic Detective Agency : The Interconnectedness of all Kings (5 numéros)

A Spoon Too Short (5 numéros)

The Salmon of Doubt (tiré du roman du même nom et reprenant les visuels de la série télé – 9 numéros)

Dans ces comics, Dirk est un croisement entre les versions romans et la dernière série télé, surtout au niveau de son caractère. Il s’avère plus affirmé que dans les livres et surtout plus prompt à faire reposer tout son “talent” sur l’interconnectivité de toutes choses. Grosso modo, un mélange entre Sherlock Holmes et Mr Bean.

Ensuite, il faut savoir que ça cause beaucoup. Beaucoup. Énormément. Du coup, si votre niveau d’Anglais est dans la moyenne, vous comprendrez l’idée générale mais pas forcément tous les détails. Qui plus est, cette lourdeur dans les dialogues plombe un peu le rythme des récits qui eux, pour le coup, sont complètement délirants!

Graphiquement parlant, là encore, le Dirk des comics est un mélange entre les versions “principales” déjà existantes : un brun assez farfelu (et Anglais) mais assez élancé et, finalement, plutôt charmeur.

Ne nous voilons pas la face ; si vous n’êtes pas un fan absolu de Adams et/ou des aventures holistiques de Gently, les comics sont dispensables.

Adapté sur plusieurs supports, les aventures de Dirk Gently en série télé s’arrêtent donc avec la saison 2, la BBC America ayant décidé de ne pas la renouveler. La faute certainement à une audience trop faible pour rendre le show viable économiquement.

S’il y a peu de chances de voir les romans se poursuivre, on peut toujours se rabattre sur les aventures du détective holistique et de son assistant au format comics. Et là, tous les espoirs sont permis, les possibilités se révélant infinies. Arrivera ce qu’il doit arriver, car tout est connecté.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline