Quand les dinosaures dominaient le Monde, il n’y avait pas d’humains. Non, je ne vais pas vous parler du nouveau Jurassic Park/World, mais du Tome 1 (sur 3) de la nouvelle série Soleil Manga : Dino Sapiens. Allez, direction le futur pour voir comme se porte le passé.

2030, au Japon.

Une classe de collégiens nous présente ses rêves. Parmi eux, attardons-nous sur Gattaca, Alice, Emily et surtout Fisher, qui veut devenir un T-Rex. Malgré ce qu’on pourrait croire, il ne va pas se transformer en dinosaure. Par contre, lors d’une sortie scolaire, toute la classe va tomber nez-à-nez avec un Vélociraptor dans un train, pour finir avec un Diplodocus qui fait dérailler le dit train. Nos quatre collégiens vont en réchapper pour finalement se retrouver face à face avec ZE fameux T-Rex.

Pourquoi? Comment? Qui, que, quoi, donc, qu’est-ce? Ne cherchez pas, vous n’aurez la réponse à aucune de ces questions. Le scénario de Meat Yasui est découpé en deux parties : la première sert uniquement à présenter les personnages principaux et la seconde à narrer leur rencontre avec les dinosaures. D’autres sous-histoires sont bien amorcées, notamment dans le dernier chapitre, présentant le champion de boxe Lewy Kulikov, mais rien ne donne d’indications sur une vision d’ensemble. Je trouve d’ailleurs le développement scénaristique un peu décousu, du moins en ce qui concerne les dinosaures. Pour le reste, les interactions entre les personnages, surtout, Yasui sait ce qu’il veut monter, même si ça ne déborde pas d’originalité.

La partie graphique, assurée par Yoshi Mori, est en demi-teinte. On ne se trouve pas face à un dessinateur qui casse la baraque, sans qu’il soit pour autant, mauvais. Il a son propre style, surtout en ce qui concerne les personnages qui, pour une fois, on vraiment l’air asiatiques, chose rare dans les mangas. Côté dinosaures, c’est là aussi mitigé. Si les plans rapprochés donnent l’impression d’être face à des dinosaures “ratés”, les plans larges, au graphisme assez fouillé et carrément sombre, donnent aux dinos une véritable impression menaçante.

Tout ça nous donne quoi, au final? Un premier Tome assez moyen, où l’équilibre entre la mise en place du décor et l’action à proprement parler est assez instable. Seul le Tome 2 pourra confirmer, ou pas, le potentiel de la série.


  • Titre : Dino Sapiens Tome 1
  • Album : 192 pages
  • Editeur : Soleil Manga (25 Avril 2018)
  • Collection : Seinen
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 978-2-3020-6878-0

    
HISTOIRE
70%
   
DESSIN
70%
    
CARACTÉRISATION
65%
    
AMBIANCE GLOBALE
70%


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inline
Inline