Bonjour et bienvenue à tous dans les Dossiers de GL ! Une semaine sur deux, en alternance avec mes articles, je vous proposerai des reviews de comics que j’ai lus (ou de films/séries/jeux que j’ai vus) ! Et aujourd’hui, je vais vous parler de Dark Maul !

     Depuis le rachat de la franchise Star Wars par Disney en 2012, Marvel (une autre franchise rachetée par Disney) ne cesse de créer de nouvelles séries de comics ! Après plusieurs séries se déroulant entre les épisodes 4 et 5 (Star Wars, Dark Vador, Docteur Aphra, Princesse Leia, Lando, Chewbacca et Han Solo), la Maison des Idées a décidé de s’attaquer à la prélogie ! Après un superbe comics en cinq chapitres sur Obi-Wan et Anakin — sobrement intitulé “Obi-Wan et Anakin” — et en attendant la sortie prochaine du comics “Mace Windu”, c’est au tour du Sith Zabrak d’y passer !

     La série de comics nous présente Dark Maul, quelques années avant l’Épisode 1, maîtrisant de moins en moins sa soif de vengeance envers les Jedi. Son maître, Dark Sidious, n’est cependant pas prêt à passer à l’attaque. Pour occuper son impétueux apprenti, Sidious l’envoie en mission sur Kellux, pour venir en aide à la Fédération du Commerce, prise en otage par des pirates. L’existence des Siths devant rester secrète, Maul tue tout le monde sur son passage (même les membres de la Fédération du Commerce qu’il était venu aider). Mais l’un des pirates reconnaît le sabre laser de Maul et le prend pour un Jedi. Souhaitant sauver sa peau, il lui donne une information concernant une Padawan ayant été capturée et qui sera bientôt vendu aux enchères.

     Maul décide alors d’aller contre l’avis de son Maître et de rejoindre le lieu de la vente pour tuer la jeune Padawan. Pour l’aider dans sa quête, Maul va acheter les services d’un groupe bien connu des fans de la série animée Star Wars – The Clone Wars : Cad Bane et Aurra Sing ! L’histoire va alors suivre l’infiltration de cette équipe dans la salle des enchères, la rencontre avec la Padawan Twi’lek, Eldra Kaitis; puis leur évasion !

     En vérité, j’ai passé un super moment devant ce comics ! Et ce n’est pas toujours le cas avec le label Star Wars de Marvel/Disney, surtout sur les mini-séries ! Les dessins de Luke Ross sont sympathiques (hormis des dessins un peu en deçà du reste dans quelques cases de l’ultime chapitre), les couleurs de Nolan Woodard sont très réussies (et me font parfois penser aux couleurs qu’Andres Mossa appose sur les dessins de Marco Chechetto), et l’histoire de Cullen Bunn est simple et classique, mais efficace ! En fait, le seul véritable problème de Dark Maul, c’est sa durée : cinq chapitres, c’est trop peu pour bien conclure une histoire. Et c’est un soucis que toutes les mini-séries Star Wars de Marvel connaissent, selon moi. Les premiers chapitres sont toujours très enthousiasmants et donne vraiment envie de voir la suite; mais le cinquième chapitre semble rapide, et vite expédié, comme si l’histoire était prévu sur six chapitres et qu’ils avaient dû raccourcir certaines scènes ! Et c’est particulièrement frustrant du fait que le reste de la mini-série prend son temps pour bien mettre en place l’histoire (je dis “la” mini-série, mais ça vaut aussi pour toutes les autres).

      J’ai été particulièrement déçu par le combat final entre Maul et Eldra Kaitis. C’est le combat que chaque lecteur attend depuis la fin du premier chapitre, et je ne l’ai malheureusement pas trouvé à la hauteur de mes attentes : premièrement parce que les dessins du combat ne sont pas aussi bons que les autres dessins de la mini-série (ce qui est tout de même un comble pour un combat tant attendu…). Deuxièmement parce que je ne l’ai pas trouvé assez long (il ne fait que 7 pages… et pas consécutives !), mais que j’ai surtout trouvé trop vite fini. Enfin, bien que j’adore lire les pensées de Dark Maul, j’aurais préféré qu’il ne parle pas autant pendant ce combat : le trop grand nombre de phylactères durant le combat nuit un peu à la tension que ce dernier est censé dégager…

     Mais au final, si vous aimez la saga Star Wars et que vous aimez Dark Maul, je ne peux que vous conseiller de foncer dessus ! Comme dit plus tôt, malgré quelques petits défauts, j’ai pris mon pieds en lisant cette mini-série basée sur le plus cool des Siths de la prélogie Star Wars ! D’autant plus que les fans reconnaîtront certains petits clins d’oeil sympathiques, comme cette allusion à la fin de la saison 2 de Star Wars Rebels dans ce flash-back :

Sur ce, à dans deux semaines pour une nouvelle review !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inline
Inline