Chronique de l’avent : Farmhand – Tome 1

Savez-vous planter les pouces à la mode, à la mode…

Ce que nous promet l’éditeur :

Jedidiah Jenkins est agriculteur, mais il ne cultive que des organes humains « plug and Play » à croissance rapide capable de réparer les corps. Perdre un doigt ? Besoin d’un nouveau foie ? Il a ce qu’il faut. Malheureusement, les étranges substances qu’il utilise ont quelques effets secondaires. Dans les profondeurs du sol de la ferme familiale Jenkins, quelque chose d’effrayant a pris racine et commence à grandir.

C’est ce qu’on en a pensé :

Après un énorme succès avec Tony Chu, Rob Guillory revient et nous propose Farmhand !

Passer d’un détective Cannibale à un fermier généticien, voilà un challenge alléchant !

Tout d’abord, on a avec ce tome 1 une mise en place plutôt complexe. Alors si vous vous y lancez, accrochez-vous ! De nombreux personnages sont introduits ici, à tel point que par moment je m’y suis mélangé. C’est quelques fois maladroit mais une fois passé le cap des personnages il faut s’attaquer au scenario, et là, ce premier tome nous apporte à la fois beaucoup et trop peu d’informations. En fait, pas trop peu mais c’est plutôt trop flou on va dire.

On devine facilement qu’il y a de nombreux secrets entre les personnages, des regrets, de la vengeance ou de la rancune, mais très peu sont suffisamment abordés pour nous laisser deviner vers quoi on se dirige. Entre Jed, Zeke, Andrea, Monica et tous les autres c’est vite le bordel !

Mais Guillory arrive à nous recentrer sur l’histoire avec un fil rouge, qui se laisse découvrir et qui nous laisse imaginer que quelque chose de bien plus important se trame que ces simples petites querelles.

Guillory, qui est aussi au dessin, est toujours aussi bon que sur Chu, et ça permet de bien rester dans l’histoire. Ce tome un est une vraie introduction, fragile et à la fois prometteuse. Cependant, la suite peut faire de ce titre un immanquable ou juste se manquer !

Je foncerai quand même voir la suite car de nombreux points m’intriguent et j’espère qu’ils seront abordés rapidement. Je ne manquerai donc pas de vous faire part de mon avis pour la suite de cette série !

Une lecture agréable et prometteuse tant et si bien que Guillory ne parte pas dans trop d’intrigue sans reponse.


  • Titre: Farmhand Tome 1
  • Album : 160 pages
  • Editeur : Delcourt 
  • Collection : DEL.CONTREBANDE
  • Langue : Français
  • ISBN-13 : 978-2413016588
  • Prix : 15,95€

    
HISTOIRE
75%
   
DESSIN
85%
    
COLORISATION
85%
    
CARACTÉRISATION
90%
    
AMBIANCE GLOBALE
80%