Bonjour et bienvenue à tous ! Cette semaine, nous allons visiter le jardin des Chiisako avec le manga paru chez Vega le 29 août dernier : Chiisako Garden !

         Il s’agit là d’un ouvrage unique, et plus précisément d’un recueil de nouvelles. On y découvre 5 petites histoires plus ou moins indépendantes, toutes écrites et dessinées par Yuri Kodama. On nous y présente petit à petit un peu plus intimement l’univers des Chiisakos, de petites créatures humanoïdes que certains appellent « fée », « chapardeurs » ou encore « lutins », et que seuls les enfants et ceux qui n’ont jamais connu l’amour peuvent voir.

         Étant donné le fait que le manga parle de personnages qu’on ne peut voir que lorsque l’on n’a pas connu l’amour, autant vous dire tout de suite qu’il s’agit pour la plupart d’histoire romantique. Néanmoins, tout ne tourne pas autour de ce sujet, et même quand c’est le cas, l’auteure réussit à tourner l’histoire de manière à rester assez inattendue et ne pas tomber dans l’histoire nian-nian et prévisible au possible.

         Les cinq récits se déroulent à différentes époques, certaines à notre époque et d’autres dans un passé plus ou moins lointain. On rencontre en tout quatre Chiisakos principaux, qui vont nous faire vivre de petites aventures plus ou moins fantastiques, en rencontrant divers humains allant de la petite fille d’une éditrice de romans pour enfants à la femme d’un ancien samouraï, tout en passant par un jeune hikikomori.

         Bien que les histoires soient relativement courtes (c’est le principe des nouvelles, après tout) — oscillant entre 33 et 39 pages par récits — on réussit tout de même à bien s’attacher aux personnages, humains comme Chiisakos. Ils sont tous très captivants et leurs histoires n’en sont que plus intéressantes.

         Le manga est dans le même genre que tout ce que j’ai pu lire chez l’éditeur : c’est calme, agréable et on lit ça en toute sérénité. Ce manga représente sincèrement une très bonne lecture ! On se laisse paisiblement porter par les courts récits, et on finit heureux d’avoir pu découvrir ce monde merveilleux et « rencontrer » les différents Chiisakos dans leurs péripéties. Le manga est classé dans la catégorie « Seinen », ce que je ne m’explique pas forcément. Certes, les sujets sont assez matures, mais je l’aurais bien conseillé aux petits comme aux grands !

         Sur ce, à la semaine prochaine pour une nouvelle review !


  • Titre : Chiisako garden
  • Tankobon broché: 196 pages
  • Editeur : Vega (28 aout 2019)
  • Collection : SEINEN
  • Langue : Français
  • ISBN: 978-2379500626
  • Prix : 8€

    
HISTOIRE
95%
   
DESSIN
85%
    
COLORISATION
--%
    
CARACTÉRISATION
95%
    
AMBIANCE GLOBALE
95%
  

Catégories : Reviews Mangas